14/04/2014

LE ZOO DE VINCENNES S’INVITE AU COEUR DE LA CAPITALE FRANCAISE

                         les-zoos-une-chance-pour-la-biodiversite,M146171

Avec la récente ouverture du jardin Zoologique de Vincennes, Paris Publicis Conseil fait revenir les animaux sauvages au coeur de la capitale francaise. Après 6 longues années de rénovation et de fermeture complète, le Parc Zoologique à donné rendez-vous à ses visiteurs le 12 avril pour une expérience inédite. Seul zoo au monde entièrement reconstruit, le nouveau parc propose un parcours traversant cinq biozones – Patagonie, Sahel-Soudan, Europe, Guyane, Madagascar – sur 14,5 hectares et 4 km de parcours. Avec un circuit conçu comme une longue déambulation, le visiteur découvre plus de 1000 animaux dans leur milieu naturel « reconstitué » et est ainsi immergé dans le même environnement.

parczoologiquedeparis04

 

Dans ce lieu mythique, le Muséum national d’Histoire naturelle invente le zoo du XXIème siècle : non plus une simple attraction, mais un formidable outil de sensibilisation à la nature, un centre de conservation des espèces respectueux de l’animal, un lieu de science et de recherche. Pour incarner cette vision, Publicis Conseil et le Parc Zoologique de Paris ont collaboré dans le développement d’une nouvelle signature de marque : le Parc Zoologique de Paris, une nouvelle espèce de zoo; et d’un nouveau logo capitalisant sur l’emblème historique du Parc : le Grand Rocher.

Dans le cadre de sa mission de conseil auprès du Parc Zoologique de Paris, Publicis Conseil a imaginé une campagne d’affichage pour événementialiser cette ouverture tant attendue. Cette campagne met en scène le retour des animaux sauvages à Paris dans un traité noir et blanc, inspiré des plus belles photographies du règne animal. En plein cœur de Paris, nous découvrons les animaux sauvages venus s’installer autour de statues animales emblématiques de la capitale, l’ensemble reconstituant ainsi une scène quotidienne de la vie sauvage. Une prise de parole qui inscrit donc ce parc dans sa nouvelle dimension, parisienne (le zoo de la campagne), en lien étroit avec le Muséum et ses valeurs.

parczoologiquedeparis.fr

parczoologiquedeparis0

parczoologiquedeparis01

parczoologiquedeparis02

Complément d’information:

Le Parc zoologique de Paris a ouvert ses portes pour ses 80 ans, après une rénovation complète qui aura duré près de deux ans et demi.

On dit que ce sera l’un des plus beaux zoos du monde. La réouverture, le 12 avril prochain, du Zoo de Vincennes, fermé depuis 2008, promet en tout cas d’être l’un des grands évènements parisiens de l’année après plus de deux ans de travaux pharaoniques.

Des enclos en immersion

Le jardin zoologique sera découpé en cinq aires géographiques : Sahel/Soudan, Patagonie, Europe, Guyane-Amazonie, Madagascar. Les visiteurs iront d’une zone à l’autre, sur un parcours de 4 km de long (soit environ deux heures de déambulation). De grandes baies vitrées permettront de voir l’intérieur de certains enclos, comme en immersion.

Un vivarium et une volière

  

A chaque fois qu’ils changeront d’aire géographique, les visiteurs passeront un kiosquequi leur délivrera des informations scientifiques sur la zone quittée via des panneaux et des écrans.

On retrouvera évidemment, dans la zone Europe (65m de haut, 354 marches), le grand Rocher, emblématique du zoo depuis son inauguration en 1934. Il abritera un tout nouveau vivarium avec reptiles, amphibiens et invertébrés.

A deux pas et dans le prolongement du Rocher, nouvelle elle aussi, la Grande Volière Art Déco (plus de 2000 m2 où l’on pourra pénétrer) sera accrochée et habitée par des oiseaux en vol libre, dont des vautours.

Une serre intelligente

L’attraction du nouveau parc sera cependant la grande serre tropicale qui abritera faune et flore de la Guyane et Madagascar. Avec 75% d’hygrométrie et 25°, elle reproduira le climat des zones tropicales humides.

Cette voûte de verre, membrane intelligente de 4000 m², 100 mètres de long et 16 mètres, en lieu et place, de l’ancien Rocher des Singes est présentée comme une prouesse architecturale. Elle s’adapte en effet aux conditions climatiques parisiennes pour recréer exactement les conditions tropicales de Guyane et de Madagascar.

Au total, un millier d’animaux, et 170 espèces, peupleront les 14 hectares du site. Il n’y aura plus d’ours, ni d’éléphant car ils n’auraient pas de surface suffisante pour se sentir à leur aise. En revanche, girafes, lions et rhinocéros seront encore présents dans le nouveau parc.

http://parczoologiquedeparis.fr/

 

                         Venez nous retrouver sur notre nouveau site    actualitesvoyages.wordpress.com 

Commentaires

Excellent post ! Nous sommes une liaison à cet excellent article sur notre site Web. Suivre la bonne écriture.

Écrit par : libido femme | 17/07/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.