07/04/2014

AVIATION : UN BARBU CHAUVE VOYAGE AVEC LE PASSEPORT DE SA BLONDE !

Irréaliste,  vous avez dit,  irréaliste !

Un britannique d’une cinquantaine d’années, chauve, avec une barbe courte de quelques jours, a embarqué sur un vol de la compagnie aérienne britannique Monarch Airlines avec le passeport de son amie, une femme d’une quarantaine d’années, blonde avec des cheveux longs, qu’il avait emporté par erreur en quittant son domicile.
Neil Clulow, 50 ans, avait décidé de se rendre en Espagne, à Benidorm (Espagne) et avait acheté un billet d’avion au départ de l’aéroport international de Birmingham (Royaume-Uni) et à destination de l’aéroport international de Alicante (Espagne). Comme il n’avait qu’un bagage à main, Neil n’a eu qu’à présenter son passeport aux contrôles de sécurité puis à l’agent d’embarquement avant de rejoindre le siège qu’il avait dans l’avion. Le vol s’est déroulé sans incident de même que le contrôle des passeports à l’arrivée en Espagne. Ce n’est qu’une fois arrivé à son hôtel que Neil s’est rendu compte de l’erreur qu’il avait commise.

NTI_CLULOW_PASSPORT_10.jpg

Parti précipitamment, il avait emporté par mégarde le passeport de son amie, Karen Clift, une jolie blonde d’une quarantaine d’année aux cheveux longs. C’est à ce moment qu’il s’est rendu compte qu’il venait de passer deux frontières, plusieurs contrôles et qu’aucune des personnes qui avaient regardé son passeport n’avait été surprises de le voir voyager avec le passeport d’une femme qui n’avait, de surcroit, physiquement, aucune ressemblance avec lui. Neil a demandé à ce que son passeport lui soit envoyé en Espagne en urgence car ni la compagnie aérienne ni la police aux frontières espagnoles, que Neil avait prévenues de leur bévue, n’ont accepté qu’il fasse le vol retour dans les mêmes conditions. Il faut donc croire qu’il ne représentait aucun danger à l’aller alors que personne n’avait été au courant, mais devenait une menace insupportable, au retour, une fois l’information connue.

Un agent de sécurité a pourtant bien vérifié son passeport juste avant de vraiment embarquer dans l’avion vers Alicante. Et en Espagne, même topo, il n’a même pas dû montrer son passeport pour repartir en Angleterre. « Moi et mes potes rigolions de ce mauvais passeport. Ils rigolaient des photos et disaient : Neil, tu es tellement mieux sur cette photo que dans la vraie vie », s’esclaffe encore Neil dans le Daily Mail.

La compagnie aérienne incriminée, Monarch Airlines, a évidemment réagi dans les quotidiens anglais, confirmant l’information selon laquelle Neil Clulow a pu voyager sans passeport. Elle explique toutefois qu’elle a engagé une entreprise pour assurer la sécurité aux abords des avions de la compagnie et qu’elle n’était donc pas totalement responsable de cette erreur. Neil, lui, s’amuse encore de cette péripétie…

                               Venez nous retrouver sur notre nouveau site    actualitesvoyages.wordpress.com

Les commentaires sont fermés.