05/04/2014

Paris, capitale du "Love Locks"

                       locks-of-love26

C’est un phénomène qui se répand dans toutes les grandes villes touristiques : les "Love Locks" (les cadenas de l’amour). Pour symboliser leur passion, des milliers de couples accrochent des cadenas sur les ponts à Paris, à Séoul, à Cologne, au risque de détériorer les patrimoines historiques. Très agacée, la mairie de Rome a pris la décision d’interdire cette pratique sous peine d’une amende de 50 euros. En France, ce sont deux Américaines qui interpellent la Maire de Paris.   

_62795335_locksbeingcut

Les "cadenas de l’amour" sont bannis du Pont Milivio à Rome. Un pont qui en a vu passer des centaines de milliers d’amoureux. Depuis que l’écrivain Federico Moccia popularise la pratique dans un de ses romans, en 2006. On y découvre les héros accrocher un cadenas sur lequel sont gravés leurs noms au lampadaire du pont, et jeter la clé dans le Tibre avant de s’embrasser.

Depuis 2007, il est devenu impossible de rejouer cette scène, d’un romantisme rare. Pour ceux qui s’y risquent, c’est une amende de 50 euros. Décret du maire de Rome qui voit en cette pratique un acte de vandalisme.

Paris, capitale du "Love Locks" 

En France, l’exemple emblématique est le Pont des Arts à Paris, qui croule sous le poids des milliers de cadenas accrochés aux rambardes. D’après un technicien de la maire de Paris, les "Love Locks" font plier les grilles. Régulièrement, les agents de la ville changent les grillages.            

Padlocks on the Pont de l'Archeveche, Paris, France - 24 Sep 2011

Mais à peine les verrous disparus, d’autres viennent les remplacer dans la foulée.Et contrairement à Rome, Paris n’entend pas mettre un terme à cette manifestation tellement romantique. Ce qui n’est pas du goût de certains riverains, de touristes amoureux de la ville lumière. C’est le cas de Lisa Taylor-Huff. Cette franco-américaine, réside dans la capitale. Elle a lancé avec une amie New-yorkaise une pétition sur internet, une campagne intitulée "No love locks"… 

Ce n’est pas une déclaration de guerre contre la France mais plutôt déclaration d’amour pour Paris.

Article de franceinfo

   Venez nous retrouver sur notre nouveau site    actualitesvoyages.wordpress.com

Les commentaires sont fermés.