28/03/2014

Littérature : Avec " Vue sous la mer ", Slimane Kader raconte l'enfer des croisières

Auteur au style inimitable entre punch-line et argot de banlieue, remarqué il y a deux ans avec Wam (Nil Edition), Slimane Kader revient pour un deuxième roman Avec vue sous la mer. Il y raconte son expérience sur un paquebot dans les Caraïbes. Aux antipodes de La croisière s’amuse, ce roman passionnant et documenté sur les soutes de l’industrie du voyage est accompagné d’une préface de Yves Michaud, philosophe ayant beaucoup réfléchi sur le luxe et le tourisme. GQ a pu poser quelques questions à Slimane Kader par mail lors d’une escale. Interview brute de décoffrage.

Quand vous vous êtes engagé sur un paquebot de croisière, vous saviez ce qui vous attendait ? Vous imaginiez la dureté des conditions de travail ?
Un mec que je connaissais m’avait parlé de ce plan. Il m’avait mis au parfum, je savais que je n'allais pas bosser avec les télétubbies... A l’époque j’étais à la ramasse et comme je n'ai peur de rien, je me suis dit que j’allais tenter le coup, je n’avais rien à perdre de toute façon !

Vous décrivez les rapports sociaux entre les différentes communautés sans jamais les juger. Cela ne vous choque pas que chaque communauté (Blancs, Chinois, Mauriciens…) soit cantonnée à une tâche ?
Est-ce que ça te choque que 95% des joueurs de NBA soient blacks ? Et la plonge dans les restos à Panam, c’est un monopole de Norvégiens ? Je vois les choses comme elles sont. Après on peut réfléchir pour comprendre, voir le truc sous l’œil de la sociologie... Sur les bateaux, les gens cherchent de la thune parce que dans leur pays c’est la misère ! Pour eux travailler sur un bateau ça le fait ! Alors l’info circule...  Quand un mec bosse sur un bateau et qu’un plan boulot se profile il prévient ses potes du bled qui rappliquent ! Les recruteurs ne disent pas : « toi t’es Paki’ alors tu vas travailler dans les cuisines avec les autres Paki’. » C’est le Paki’ qui ne peut postuler à rien d’autre. S’il a fait une école de marine et que c’est un cador, il aura son poste d’officier sur le pont…

L'idée que les employés de ces bateaux de croisière dans les Caraïbes ne voientjamais la lumière semble démente. Vous n'exagérez pas un peu ? Il n'y a pas une terrasse pour l'équipage ? Des moments cool commedans La croisière s'amuse ?
Il y a un entrepont à l’arrière du bateau… Avec des dizaines de crevards allongés au soleil. Un quart d’heure. Vingt minutes. C’est pas bézef, mais quand tu vis comme un ermite, c’est le paradis. Parce que La croisière s’amuse, c’est surtout pour les officiers... Ils ont le droit d’aller au contact de la clientèle dans les clubs, les restos... Nous on s’éclate comme on peut, mais il ne faut pas être trop crevé et avoir le temps... C’est rare.

Même si beaucoup de choses vous déplaisaient, vous avez fait le choix d'accepter ce système et d'y progresser en grimpant les échelons hiérarchiques... Pourquoi vous-êtes vous lancé dans cette compétition et quel est votre poste exact aujourd'hui ?
Le déclic c’est quand j’ai capté qu’on voulait me virer... Je me suis dis : "c’est moi qui décide quand je pars". Et en bossant à fond je me suis pris au jeu, je ne sais pas pourquoi... C’est comme ca que j’ai gravi les échelons et que je suis désormais plus proche du soleil que des ténèbres ! Aujourd’hui je suis stewart et je me fais pas mal de tips ! 

Votre style imagé et résolument moderne était déjà remarquable dans Wam. Comment faites-vous ? Vous notez les punch lines comme un rappeur ?
Je travaille avec un flow ! C’est une sorte de musique que j’ai dans la tête... Et cette musique donne un rythme. Du coup j’essaye de caler mon verbe sur ce rythme. Quand ça ne fonctionne pas, je le sens tout de suite... C’est comme une note de musique qui n’est pas à sa place... Du coup, je zappe les mots qui ne percutent pas. Et je tente d’autres trucs jusqu’à ce que ça sonne juste ! Que le beat soit respecté ! Qu’on me pose cette question me fait vraiment chaud au cœur. Ca veut dire que j’ai bien travaillé.
Avec vue sous la mer de Slimane Kader (Allary Éditions) 

article de www.gqmagazine.f

                          Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be 

Les commentaires sont fermés.