26/03/2014

Lufthansa: près de 600 vols supprimés en raison d'une grève jeudi

Le groupe aérien allemand Lufthansa va supprimer près de 600 vols principalement en Europe jeudi en raison d'une grève des personnels au sol dans plusieurs aéroports en Allemagne, dont Francfort, le numéro trois européen.
Cette décision fait suite à l'appel au débrayage lancé par le syndicat des services Verdi, dans le cadre d'un conflit plus large portant sur une revalorisation des salaires dans les services publics allemands, qui a déjà mobilisé plusieurs milliers de personnes ces derniers jours, dont 43.000 pour la seule journée de mercredi, selon les chiffres du syndicat publiés en début d'après-midi.

       

Pour jeudi, Verdi a une fois de plus appelé plusieurs dizaines de milliers de salariés à prendre part au mouvement.
Les compagnies aériennes du groupe Lufthansa s'attendent jeudi matin à d'importantes perturbations du trafic aérien, a fait savoir le transporteur dans un communiqué diffusé mercredi.
Nous prévoyons environ 600 annulations en raison de la grève, a précisé l'un de ses porte-parole à l'AFP.
Rien qu'à Francfort (ouest), où la grève doit durer de 02H30 GMT à 13H30 GMT, Verdi avait indiqué mardi escompter la participation de 1.400 membres du personnel au sol de l'aéroport. Selon l'opérateur de ce dernier, Fraport, ancienne entreprise publique, plus de 9.000 salariés de l'aéroport sont rémunérés selon la grille salariale du service public.

Face à ce mouvement, Lufthansa va supprimer près de la totalité des vols intérieurs et des liaisons européennes à Francfort et à Munich (sud) prévus jusqu'à 13H00 GMT. Les vols de sa filiale à bas coûts Germanwings et de ses compagnies régionales en provenance et à destination de Munich devraient en revanche être moins affectés par ce mouvement, a détaillé le groupe.
Sont également concernés les vols long-courriers au départ et à l'arrivée de Francfort et de Munich, a indiqué Lufthansa, précisant que des perturbations étaient aussi à prévoir sur les aéroports de Stuttgart (sud), Cologne/Bonn (ouest), Düsseldorf (ouest), Hambourg (nord) et Hanovre (nord).
A Düsseldorf, toutefois, les retards et annulations devraient être minimes, étant donné que seul 10% du personnel est concerné par ces négociations salariales, a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'aéroport, troisième d'Allemagne.
Air Berlin, deuxième compagnie aérienne allemande, n'a quant à elle annulé que six vols pour jeudi. Nous attendons un impact faible, mais il ne peut pas être exclu que d'autres annulations ou retards soient annoncés, a déclaré un porte-parole.
De son côté, la compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn a annoncé avoir mobilisé davantage de personnel jeudi pour faire face à la hausse attendue des voyageurs dans les gares. Les passagers munis d'un billet d'avion pour des vols intérieurs avec Lufthansa, Germanwings ou Air Berlin pourront notamment bénéficier de bons d'achat pour un ticket de train, en vertu d'un accord conclu entre ces compagnies et la société allemande du rail.
Dans le cadre des négociations salariales, de nombreux services publics ont été affectés par des mouvements de grève ces dernières semaines, que ce soit dans les jardins d'enfants ou les transports publics.
Mardi, 53.000 grévistes y ont participé, selon les chiffres de Verdi.

                      Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be  

Les commentaires sont fermés.