19/03/2014

Disparition du vol MH 370 de Malaysia Airlines ( 19.03.2014 ): Vol MH370: Pas de passagers suspects

         

KUALA LUMPUR - L'enquête sur les 239 passagers et membres d'équipage du vol MH370 n'a rien révélé de suspect tandis que des données ont été effacées du simulateur de vol saisi au domicile du pilote, ont annoncé mercredi les autorités malaisiennes.

Nous avons reçu les résultats des vérifications effectuées sur le profil passagers par tous les pays à l'exception de l'Ukraine et de la Russie, a déclaré le ministre malaisien des Transports et de la Défense, Hishammuddin Hussein, lors de sa conférence de presse quotidienne.
Pour le moment, aucune information significative sur les passagers n'a été trouvée, a-t-il ajouté.
Deux Ukrainiens et un Russe se trouvaient à bord du Boeing 777.
Par ailleurs l'examen du simulateur de vol grand public saisi au domicile du pilote du Boeing 777 a révélé que des données avaient été effacées.
Des données ont été effacées du simulateur et des experts tentent de les récupérer, a précisé M. Hishammuddin.

La Malaisie dément l'hypothèse d'un survol des Maldives

   

NEW DELHI - Les autorités de la Malaisie ont démenti mercredi la possibilité que le Boeing 777 de la Malaysia Airlines a pu être aperçu volant à basse altitude le jour de sa disparition au dessus des Maldives, en réaction à une information de presse.

Le ministre des Transports Hishammuddin Hussein a déclaré lors d'une conférence de presse à Kuala Lumpur que le chef de l'armée de l'air des Maldives lui avait annoncé que ces informations n'étaient pas vraies.
Auparavant, les autorités des Maldives avaient indiqué qu'aucune trace du vol MH370 de Malaysia Airlines n'avait été détectée par les radars de l'archipel où les autorités continuent de vérifier des témoignages évoquant le passage d'un avion gros porteur à basse altitude le 8 mars, jour où toute trace du Boeing a été perdue.
La police des Maldives a annoncé mardi soir qu'elle examinait les témoignages rapportés par un site d'information local selon lequel des habitants ont vu un avion gros porteur volant à basse altitude ce jour là.

Mais à partir du suivi réalisé jusqu'à présent, les radars militaires du pays n'ont relevé aucune trace du vol MH370, selon un communiqué de la Maldives National Defence Force (MNDF).
Les données des radars civils des aéroports du pays ont également été analysées et n'ont montré aucune indication du vol, ajoute le communiqué.

La police et l'autorité de l'aviation civile ont chacun indiqué qu'une enquête approfondie était en cours et qu'ils espéraient pouvoir en dévoiler les premiers résultats d'ici à la fin de journée.
Nous regardons tout ce qui concerne les données des radars et les relevés du contrôle du trafic aérien, a dit le directeur général de l'autorité de l'aviation civile des Maldives, Hussain Jaleel.

  

Selon les informations du site internet d'un média local, Haveeru, des habitants ont vu un gros avion survoler une île reculée de l'archipel, Kuva Huvadhoo, le 8 mars.
Plusieurs fausses pistes ont déjà été explorées après des témoignages de gens affirmant avoir vu le Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu mystérieusement avec 239 personnes à bord. L'avion a décollé de Kuala Lumpur samedi 8 mars à 00H41 (16H41 GMT vendredi) en direction de Pékin.

Les témoins cités par le site Haveeru affirment avoir vu un avion blanc avec des bandes rouges se dirigeant vers la pointe sud de l'archipel.
Je n'avais jamais vu un avion voler si bas au-dessus de notre île. Nous avons déjà vu des hydravions mais celui-ci n'en était pas un. Je pouvais même clairement distinguer ses portes, déclare ainsi un témoin cité par le site.
Le journaliste du site Farah Ahmed a déclaré avoir réuni plusieurs témoignages similaires.
Ces personnes ont d'abord entendu un très fort bruit d'un avion volant de façon inhabituellement basse et sont sortis pour le voir, a déclaré le journaliste par téléphone depuis la capitale des Maldives, Male, d'où décollent et atterrissent chaque jours des dizaines d'avions transportant des touristes.
La disparition du Boeing 777 de Malaysia Airlines mobilise les efforts de plus de 25 pays dans de vastes régions du monde: du nord de la Thaïlande à l'Asie centrale pour le corridor nord (qui recouvre une partie de la Chine), de l'Indonésie au sud de l'océan Indien pour le corridor sud.
Les Maldives, situées loin des zones de recherche, ne font pas partie des pays concernés par ses recherches.

                  Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be 

Les commentaires sont fermés.