18/03/2014

Transport aérien - France : annulations dans le ciel français

Grève dans les aéroports:

image.jpg

La grève des contrôleurs aériens français ce mardi sème comme prévu la pagaille dans les aéroports de l’hexagone, les compagnies aériennes ayant suivi les instructions de la DGAC de réduire leur programme de vols de 30% autour de Paris et de 20% à Lyon, Marseille, Nice et Toulouse. Les contrôleurs aériens et personnel au sol des syndicats SNCTA, USAC-CGT et SNNA-FO ont rejoint le préavis de grève interprofessionnelle déposé par les organisations nationales CGT, FO, FSU et Solidaires ce 18 mars 2014. Comme d’habitude, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de réduire leur activité, appel suivi à la lettre. Si la low cost Ryanair annonçait hier 26 annulations en France et easyJet une cinquantaine, Air France n’a pas communiqué de liste de vols annulés, se contentant de dire qu’elle prévoit « d’acheminer l’intégralité de nos clients sur notre réseau long-courrier en fonction des prévisions l’aviation civile. Des retards sont à prévoir, notamment pour les vols de notre réseau court et moyen-courrier et nous ne sommes pas à l’abri d’annulations de dernière minute ». Ce matin, deux des quatre vols prévus vers New York (AF022 et AF008) sont pourtant supprimés.

Paris-CDG : Au moins 89 décollages sont d’ores et déjà annulés aujourd’hui, la liste pouvant encore s’allonger dans la journée. Air France en affiche au moins 23, vers ses bases de province mais aussi vers Alger, Moscou, Kiev, Venise, Munich ou Berlin entre autres. Sa filiale régionale HOP! est logiquement la plus affectée avec 27 départs supprimés, principalement sur des routes intérieures mais aussi vers Pise, Gênes ou Hanovre. Outre easyJet (7 rotations dont celles vers Milan, Barcelone ou Liverpool), l’aéroport Charles de Gaulle affiche des annulations pour CityJet, Turkish Airlines, Emirates Airlines, Lufthansa, Finnair, Alitalia, British Airways, Swiss, LOT Polish Airlines, Luxair, Aer Lingus, SAS Scandinavian, Aeroflot – et sur des liaisons transatlantiques opérées par American Airlines (Chicago) et United Airlines (Newark).

Paris-Orly : l’impact de la grève y est encore plus prononcé avec au moins 95 annulations au départ. Air France a d’ores et déjà supprimé 29 décollages, principalement vers Bordeaux, Marseille, Nice ou Toulouse, ainsi par exemple que vers Barcelone ou Casablanca. HOP! et easyJet encore, et Transavia, Vueling, Aigle Azur, Royal Air Maroc, British Airways, Iberia ou TAP Portugal sont aussi touchées.

Lyon-St Exupéry : 25 départs sont affichés au rouge, affectant outre la capitale les lignes vers Pau, Marseille, Limoges, Biarritz, Clermont-Ferrand (Air France et HOP!), Toulouse (easyJet), Düsseldorf (Eurowings), Le Havre (Twin Jet), Barcelone (Vueling) ou Madrid (Air Nostrum) entre autres.

Marseille-Provence : la quasi-totalité des 19 départs annulés ce matin concerne Air France et HOP!, vers les aéroports parisiens et Lyon, Bordeaux, Lille ou Nantes, ainsi qu’Air Algérie et Aigle Azur (Alger), et Lufthansa (Munich).

Nice-Côte d’Azur : au moins 19 annulations au départ là encore, principalement pour Air France vers CDG et Orly, mais aussi easyJet (CDG, Orly, Barcelone, Bâle-Mulhouse, Genève), British Airways (Gatwick), et Lufthansa (Munich).

Toulouse-Blagnac affiche le même total d’annulations au décollage : Air France a supprimé 13 départs vers Orly, CDG et Strasbourg, easyJet 5 vers Orly, Bâle, Lyon et Nantes, HOP! trois vers Lille, Nice et Rennes, Lufthansa un vers Munich, Iberia un vers Madrid, et Tunisair un vers Tunis

 

                      Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be                                 

Les commentaires sont fermés.