11/03/2014

Disparition du vol de Malaysia Airlines : les enquêteurs sur la piste d'un businessman iranien

image.jpg

Hunt for Mr Ali: Mystery Iranian businessman 'bought tickets used by men on stolen passports' who boarded doomed Malaysian Airlines flight to China An Iranian businessman known only as Mr Ali is understood to have booked the tickets for the two passengers using the stolen passports of the missing Malaysian Airlines plane, it has emerged. Authorities had today still found no trace of the missing plane despite searches by ships from six navies and dozens of military aircraft. A Thai travel agent who arranged the tickets for the two passengers has now said she had booked them on the flight via Beijing because they were the cheapest tickets, it has been reported. The travel agent in the resort of Pattaya said an Iranian business contact she knew only as 'Mr Ali' had asked her to book tickets for the two men on March 1. She had initially booked them on other airlines but those reservations expired and on March 6, Mr Ali had asked her to book them again. She told the Financial Times she did not think Mr Ali, who paid her in cash and booked tickets with her regularly, was linked to terrorism. The massive search is mainly in a 50-nautical mile radius from where the last contact with the plane was made, midway between Malaysia's east coast and the southern tip of Vietnam.

Complément d'information au 11 mars 2014 !


     

La police de Thaïlande, pays où les documents d'identité avaient été dérobés, pense aussi que les deux hommes qui voyageaient avec des passeports volés n'avaient rien à voir avec le terrorisme, les premiers éléments laissant penser qu'ils étaient plutôt en quête d'asile dans un pays tiers.

Interpol a confirmé dimanche qu'au moins deux passagers du vol Kuala-Lumpur-Pékin avaient embarqué avec des passeports volés en Thaïlande au cours des deux dernières années, ce qui a orienté les enquêteurs vers la piste d'un attentat.

La police thaïlandaise mais aussi des policiers étrangers interrogent actuellement deux agents de voyage de la station thaïlandaise de Pattaya, où les billets d'avion ont été émis pour le compte des deux hommes en question.

"Nous n'excluons rien, mais au vu des éléments que nous avons obtenus, il ne semble pas que ces hommes soient ou aient été impliqués dans le terrorisme", a dit mardi le chef de la police de Pattaya, Supachai Puikaewcome.

Les deux billets d'avion, achetés pour les passagers par deux Iraniens, étaient à destination de l'Europe via Pékin, car c'était l'itinéraire le moins cher, a dit Supachai.

"Si j'en juge par les billets, s'il s'était agi de terrorisme, ils auraient précisé l'itinéraire et l'avion qu'ils souhaitaient prendre. Au lieu de cela, ils ont demandé le billet le moins onéreux, sans préciser l'itinéraire et la compagnie aérienne", a-t-il expliqué.   

                    Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be 

Les commentaires sont fermés.