10/03/2014

Londres et Bruxelles au top des destinations Business

           

Londres et Bruxelles sont de loin les destinations les plus visitées par les voyageurs d'affaires français. Francfort est à la troisième place. Amsterdam et Munich progressent alors que Genève et Madrid reculent dans le classement. BCD Travel précise que les capitales anglaise et belges comptent à elles deux 40% de tous les tickets du top 10. Bruxelles confirme sa position de "destination train", alors que Francfort est une "destination air" par excellence. Amsterdam enregistre la plus importante hausse de visites (+13 %). 
«Londres, Bruxelles et Francfort sont les centres d'affaires traditionnels avec lesquels la France entretient des relations étroites», explique Valérie Sasset, Directeur Général de BCD Travel France. «Ces villes sont accessibles aussi bien par train que par avion. Nous constatons que la crise n'a pas eu d'influence majeure sur la présence des villes habituelles dans le top 10, malgré son impact sur l'économie espagnole et italienne. Ce classement reflète la stabilité des relations économiques de la France». Par ailleurs, il ressort du classement 2013 au Benelux que Paris reste la destination favorite des voyageurs belges, néerlandais et luxembourgeois. Strasbourg constitue la plus grosse remontée cette année avec +6 % de tickets. 

Moscou offre des opportunités d'affaires 
Hors de l'Europe, New York conserve la tête du classement, mais Shanghai cède cette année sa deuxième position à Moscou, qui est entré directement à la deuxième place du classement. Shanghai reste cependant dans le top 3 pour la deuxième année consécutive, après sa montée éclair de 2012 aux côtés de Pékin, deux destinations qui ont évincé Hong Kong depuis 2012. 
Les destinations du Maghreb et du Moyen-Orient se maintiennent dans le classement malgré la dégringolade de Dubaï depuis 2011 et le recul d'Istanbul en 2013. Et si Bombay sort du top 10 en 2013, l'Inde reste représentée avec Bangalore, qui continue à progresser. Boston remonte encore, venant en renfort de New-York. 
Valérie Sasset souligne que «L'entrée de Moscou s'explique par la place croissante qu'elle occupe sur la scène internationale, et aussi par la participation d'entreprises françaises dans l'organisation des Jeux Olympiques de Sotchi. Les destinations orientales continuent de démontrer leur potentiel sur la scène internationale, les conséquences du "Printemps Arabe" sont également reflétées dans ce classement. L'exception à la règle est Dubaï, qui cède progressivement du terrain à la Chine et la Russie depuis 2011».

                     Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be  

Les commentaires sont fermés.