08/03/2014

Flash info : Disparition d'un un Boeing 777-200 de Malaysia Airlines transportant 239 personnes

Un appareil de la compagnie Malaysia Airlines transportant 239 personnes à destination de Pékin a perdu contact samedi avec le contrôle aérien après avoir quitté Kuala Lumpur, a annoncé la compagnie. La compagnie a avisé les proches des passagers, ce qui montre qu'elle s'attend au pire.

Le vol MH370, qui transporte 227 passagers de 13 nationalités et 12 membres d'équipage, a disparu samedi à 02H40 locales (18H40 GMT vendredi), selon la compagnie. Selon l'agence Chine Nouvelle, 160 passagers sont chinois. L'appareil, un Boeing 777-200, qui a quitté Kuala Lumpur samedi à 00H41, devait arriver à Pékin à 06H30 locales (22H30 GMT vendredi). "Nous regrettons profondément d'avoir perdu tout contact avec le vol MH370 qui a quitté Kuala Lumpur à 00H41 samedi matin en direction de Pékin", a déclaré dans un communiqué le PDG du groupe Malaysia Airlines Ahmad Yahya. "Notre équipe est en train d'appeler les proches des passagers et de l'équipage", a-t-il ajouté. "Nos pensées et nos prières vont à tous les passagers concernés, l'équipage et leurs familles".

    Un parent (femme en blanc) d'un passager à bord de Malaysia Airlines vol MH370 pleure comme elle parle sur son téléphone mobile à l'aéroport international de Pékin à Pékin.

 

"Malaysia Airlines collabore avec les autorités qui ont activé leurs équipes de recherche et de secours pour localiser l'appareil", a indiqué par ailleurs la compagnie. L'avion devait passer au-dessus de la péninsule indochinoise. Selon Chine Nouvelle, la contact a été perdu avec l'appareil alors qu'il se trouvait au-dessus du Vietnam. Toujours selon l'agence chinoise, l'avion n'est pas entré dans la sphère de contrôle de l'aviation civile chinoise.

        

Effervescence à l'aéroport de Pékin, où les journalistes attendent des nouvelles de l'avion disparu   © SIPA/AP Photo/Xinhua - Luo Xiaoguang

Ces informations nous inquiètent beaucoup, a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi dans un communiqué. Nous espérons que tous les passagers sont saufs. Nous faisons tout notre possible pour obtenir plus de détails.
Une responsable de l'aéroport de Pékin a indiqué qu'une structure d'urgence avait été mise en place. Les écrans de l'aéroport indiquent que le vol est retardé.

La police chinoise devant le conseil d'arrivée montrant vol Malaysia Airlines MH370 (haut-rouge) à l'aéroport de Pékin.

Abîmé en mer ? Selon un amiral vietnamien, cité par les médias du pays, l'appareil se serait abîmé en mer, au large des côtes vietnamiennes. Plus précisément, à 153 milles nautiques de l'île de Tho Chu, près de 300 kilomètres. L'amiral Ngo Van Phat déclaré : "Pour le moment, il n'y a pas de navires de la marine vietnamienne sur place, aussi demandons-nous aux bateaux de l'île de Phu Qoc de se préparer à porter secours". Le ministre malaisien des Transports, Hishamuddin Hussein, dément. Selon lui, aucune épave n'a été localisée.Pour l'instant, officiellement, le vol n'est toujours que "retardé" - c'est du moins ce qu'indiquent encore les écrans de l'aéroport de Pékin. Où se rassemblent les proches des personnes à bord.            

   

 

Boeing, de son côté, s'est exprimé sur Twitter: Nous suivons attentivement les informations sur le MH370. Nos pensées vont à tous ceux qui sont à bord.
La compagnie Malaysia Airlines (MAS) a enregistré peu d'accidents. En octobre, un bimoteur Twin-Otter s'était écrasé à l'atterrissage sur l'île de Bornéo, entraînant la mort du co-pilote et d'un passager.
En 1977, un autre appareil s'était écrasé dans le sud de la Malaisie, tuant les 93 passagers et les sept membres d'équipage.
Un accident serait un coup dur pour la compagnie, qui perd de l'argent depuis des années face à des concurrents comme AirAsia.
Malaysia Airlines a enregistré son quatrième trimestre consécutif de pertes durant les derniers trois mois de 2013.

 

image.jpg

Complément d'information à 15h30

Disparition d'un avion de Malaysia Airlines: Deux traînées de carburant repérées en mer

HANOI - Des avions vietnamiens à la recherche d'un Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu samedi avec 239 personnes à bord ont repéré deux traînées de carburant parallèles de plusieurs kilomètres en mer de Chine méridionale, a indiqué un haut responsable militaire vietnamien. Deux de nos avions ont détecté deux traînées de carburant d'une longueur d'environ 15 à 20 kilomètres, en parallèle et à environ 500 mètres l'une de l'autre, a déclaré en direct à la télévision publique le général Vo Van Tuan, adjoint au chef d'état-major de l'armée vietnamienne. Nous ne sommes pas sûrs d'où viennent ces traînées de carburant, nous avons envoyé des navires vietnamiens vers cette zone, a-t-il ajouté. Ces deux traînées sont les premiers possibles signes du vol MH370, qui a perdu samedi matin le contact avec le contrôle aérien quelque part entre l'est de la Malaisie et le sud du Vietnam. L'appareil, un Boeing 777-200 qui devait arriver à Pékin à 06H30 locales (22H30 GMT vendredi), a disparu samedi à 02H40 locales (18H40 GMT vendredi), environ deux heures après son décollage de Kuala Lumpur, selon la compagnie. Il transportait 227 passagers de 14 nationalités, dont quatre Français, et 12 membres d'équipage, tous malaisiens. Plusieurs pays ont envoyé des équipes de recherche en mer de Chine méridionale pour tenter de localiser l'avion.

Complément d'information à 16h45.

 

DIRECT. Quatre Français à bord de l'avion de la Malaysia Airlines disparu.

Selon la ministre déléguée aux Français de l'étranger, Helène Conway-Mouret, les quatre Français à bord du Boeing 777 de Maysia Airlines disparu sont une mère de famille et ses deux enfants adolescents ainsi qu'une troisième adolescente, de nationalité franco-chinoise, qui voyageait avec eux.

L'avion avait décollé de Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie, avec 239 personnes à bord. Il a disparu à son entrée dans l'espace aérien vietnamien. Selon la marine vietnamienne, l'appareil de la Malaysia Airlines s'est abîmé en mer, samedi 8 mars, à 153 miles nautiques au large de l'île vietnamienne de Tho Chu. Les autorités vietnamienne ont indiqué que deux trainées de carburant avaient été repérées en mer. 

• Selon la compagnie aérienne, le contact a été perdu avec les contrôleurs aériens alors que l'appareil se trouvait à 120 miles nautiques au large de la ville côtière malaisienne de Kota Bharu.

• L'amiral vietnamien Ngo Van Phat, fondant ses déductions sur la vitesse de l'appareil et sa dernière position connue, a déclaré que l'appareil s'était abîmé dans les eaux malaisiennes à 153 miles nautiques au large de la côte de l'île vietnamienne de Tho Chu.

• A Kuala Lumpur, cependant, le ministre malaisien des Transports, Hishamuddin Hussein, a démenti que l'appareil se soit abîmé en mer dans ce secteur-là, déclarant qu'aucune épave n'avait été localisée jusqu'à présent. Et d'assurer : "Nous faisons tout notre possible pour localiser l'avion. Nous faisons tout notre possible pour tout ratisser."

• Dans un hôtel pékinois assiégé par les médias, des amis et parents des passagers du Boeing 777 porté disparu étaient partagés entre les larmes et la colère, déplorant le manque d'informations apportées. L'avion a d'abord été indiqué comme retardé puis annulé sans autres détails avant une conférence de presse de la compagnie, plusieurs heures plus tard.  

• L'avion transportait 12 membres d'équipage et 227 passagers de quatorze nationalités différentes. Parmi eux, quatre Français, 153 Chinois, 38 Malaisiens, sept Indonésiens, cinq Indiens, six Australiens et trois Américains.

Les passagers étaient de 14 nationalités différentes - les citoyens de: -

15. Chine - 152 plus 1 enfant

16. Malaisie - 38

17. Indonésie - 12

18. Australie - 7

19. France - 3

20. Etats-Unis d'Amérique - 3 pax + 1 enfant

21. Nouvelle-Zélande - 2

22. Ukraine - 2

23. Canada - 2

24. Russie - 1

25. Italie - 1

26. Taiwan - 1

27. Pays-Bas - 1

28. Autriche - 1

Flash info à 17h30 - Deux passagers avaient des faux passeports

Les familles d'un passager italien et d'un autre autrichien ont eu très peur en voyant le nom de leurs proches dans la liste des gens qui se trouvaient en bord. En réalité, ils se sont tous deux fait voler leurs passeports il y a quelques temps, et sont sains et saufs.

16h45 - Qui sont les quatre Français portés disparus ?
Laurence W., 52 ans, a pris l'avion samedi avec ses deux enfants, Ambre, 14 ans, et Hadrien, 17 ans. Yan Zhao, 18 ans, adolescente franco-chinoise et amie d'Hadrien, était avec eux à bord. La famille réside à Pékin, et les trois adolescents sont scolarisés au lycée français de Pékin, où Laurence W. est vice-présidente de l'association des parents d'élèves.

Le pilote du vol MH370 à été identifié comme le capitaine Zaharie Ahmad Shah, un Malaisien de 53 ans qui a rejoint le transporteur en 1981 et qui compte 18365 heures de vol  à son actif.

                                Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be   

Les commentaires sont fermés.