04/03/2014

Thailande - Situation politique 04.03.2014 : Levée des barrages dans la capitale

Barricades de pneus, banderoles, et autres estrades géantes ont fait place, ce lundi 3 mars, à un trafic normal dans les rues de la capitale thaïlandaise. Bangkok a en effet repris son aspect habituel après le regroupement de l’opposition sur un site unique à Lumpini Park.

La fin du « Bangkok Shutdown »

         

Ce lundi signe la fin de l’opération « Bangkok ShutDown » débuté le 13 janvier dernier à l’appel du PDRC. L’opération dont le nombre de participants n’a eu de cesse de diminuer ces dernières semaines, avait pour but de paralyser la capitale mais n’était parvenue dans les faits qu’à perturber le trafic déjà dense.

C’est Suthep Thaugsuban lui-même qui a officialisé l’arrêt de l’opération ce week-end ainsi que le nettoyage des principaux carrefours occupés. Les intersections de Pathumwan, de Ratchaprasong et d’ Asok sont ainsi de nouveau ouvertes. Un déménagement qui a été confirmé par les forces de police.

« Toutes les routes aux niveaux des trois carrefours vont rouvrir lundi après que le PDRC est libéré les lieux afin que le trafic soit de nouveau fluide »

                                                    déclarait le chef de la police de transport dans le Bangkok Post

Le centre ville de Bangkok presque entièrement dégagé

Ce regroupement sur un campement unique signe ainsi un retour à la normale pour ce qui est de la circulation dans le centre-ville de Bangkok, sauf pour la zone aux abords du parc Lumpini où la circulation restera encore difficile.

Mais si le centre ville est entièrement libéré des blocages de l’opposition, trois campements non affiliés au PDRC restent malgré tout en place. Ces derniers sont situés en marges du centre, dans le quartier du gouvernement et au nord de la ville.

Il s’agit des camps de Chaeng Watthana Road, de Ratchadamnoen Avenue (proche du Democracy Monument), et celui de Phitsanulok Road (proche de Government House).

Bien que toujours en crise politique et soumise à un état d’urgence jusqu’au 22 mars prochain, Bangkok a repris un visage normal. Les « risques » liés aux évènements politiques ont donc disparu du centre et des zones touristiques (sauf autour du parc Lumpini).

De notre point de vue il n’y a donc aucune contre-indication concernant la visite touristique de Bangkok, au vu de l’évolution récente de la situation. Les principaux axes de communication sont libres, et vous n’aurez ainsi aucun problème particulier de circulation dans la ville, en dehors des embouteillages habituels.

Les quelques campements encore maintenus sont situés dans des zones à faibles intérêts touristiques.

Repli stratégique ou échec de la contestation ?

Alors que l’on pourrait voir dans ce repli sur Lumpini Park un aveu d’échec du mouvement de contestation, le leader du PDRC délivre une toute autre analyse de la situation.

Selon M.Suthep, le regroupement a pour but d’intensifier le mouvement et d’avoir un lieu unique de débat et de contestation. Il estime que ce retrait est une étape nécessaire afin d’apaiser les tensions avec le gouvernement et ainsi débloquer la voie du dialogue, qui n’a eu de cesse de s’enliser.

                         

« Je pense que maintenant le dialogue a une chance d’aboutir. Mais si le gouvernement estime que le PDRC s’affaiblit alors il commet une énorme erreur qui pourrait faire dérailler le processus »

                                                  estime M.Suthep.

Ce virage dans le mouvement ne marque pour autant pas de changement dans la ligne du PDRC qui appelle toujours au départ de Yingluck et de son gouvernement. Pour cela le boycott des entreprises appartenant à la famille de la Première ministre est toujours d’actualité.

Le PDRC a aussi annoncé la poursuite d’opération ponctuelles dans Bangkok pour entraver le fonctionnement du gouvernement, ce qui pourrait engendrer encore des désagréments pour les habitants de la capitale.

Article dans son intégralité de Thailande.fr

                Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be

 

Les commentaires sont fermés.