01/03/2014

Météo : la tempête Christine se rapproche, ce sera pour la France la plus féroce de l’année. !

De dimanche soir à mardi matin, une nouvelle tempête creusée à 970 hPa nommée Christine traverse le nord de l'Angleterre. Elle sera accompagnée d'un coup de vent sur les côtes françaises. Compte tenu des coefficients de marée très élevés (de 115 dimanche à 112 lundi), cela engendrera de très grosses vagues sur les littoraux de l'Atlantique et de la Manche. Le risque de submersion sera donc maximal au moment des pleines mers.

 

Voici la chronologie de cet événement

Avec le rapprochement de la dépression Christine vers le nord des îles britanniques d'ici dimanche soir, les vagues vont très progressivement se renforcer dans la nuit de dimanche à lundi. Elles atteindront en moyenne en fin de nuit 7 à 9 m au large du Finistère et de 5 à 7 mètres sur le reste de la façade atlantique.

Ce renforcement se poursuivra lundi. En début d'après-midi, les vagues atteindront 10 à 12 mètres au large du Finistère, de 6 à 9 mètres au large des Côtes d'Armor et du Morbihan. Le maximum sera atteint l'après-midi avec des hauteurs de 9 à 11 m au large de la Bretagne et 3 à 4 m en direction de l'entrée de la mer du Nord.

Lundi soir, elles se renforceront de la côte Vendéenne à la côte Basque avec des valeurs maximales de 7 à 11 m au large.

              

Ces énormes vagues seront liées à la fois à une puissante houle d'ouest générée par la dépression Christine et à des vents très forts, voire violents qui atteindront fréquemment les 90-100 km/h en rafales, jusqu'à 120 km/h sur les caps et côtes exposés (de la côte vendéenne au pays basque ainsi que sur le Finistère).

Cette très forte dégradation engendrera une très importante surélévation du niveau de la mer (surcote). Et au moment de la marée haute, des submersions se produiront compte tenu des forts coefficients de marée (115 puis 112), tout cela étant renforcé par une puissante houle d'ouest à Nord-ouest venue du grand large.

Les départements les plus exposés pour cet événement seront le Finistère et les Pyrénées-Atlantiques. Mais le littoral atlantique et la Manche seront aussi fortement impactés.

En raison de la conjonction de tous ces paramètres et de l'érosion accélérée des littoraux liée aux tempêtes survenues depuis la mi-décembre, la prudence est plus que jamais de rigueur...

                          Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be            

Les commentaires sont fermés.