28/02/2014

SFP Affaires étrangères déconseille le Sinaï et la ville de Sharm El Sheikh

Le SPF Affaires étrangères a indiqué vendredi avoir décidé de modifier l'avis de voyage officiel concernant la station balnéaire de Sharm-el-Sheikh, en Egypte. L'entièreté du Sinaï, y compris la ville de Sharm-el-Sheikh, est désormais déconseillée aux touristes belges, "suite à une menace grave", indique le communiqué des Affaires étrangères.
La décision a été prise "après concertation avec les Pays-Bas et l'Allemagne". Le tour-opérateur Thomas Cook a décidé en conséquence d'annuler tous les voyages vers cette ville du sud de l'Egypte. Tous les départs prévus entre les 3 et 15 mars (3 et 15 inclus) n'auront pas lieu, a indiqué vendredi après-midi le porte-parole de l'entreprise, Baptiste Van Outryve.
Quant aux touristes déjà présents sur place, Thomas Cook Belgium "suit les recommandations des Affaires étrangères". "Le rapatriement n'est pas nécessaire et ils peuvent poursuivre leurs vacances selon les modalités prévues", indique Baptiste Van Outryve.

image.jpg

Le Moorea Ferry est arrivé au Vanuatu

PORT-VILA, jeudi 27 février 2014 (Flash d’Océanie) – Le Moorea Ferry, qui assurait la liaison entre l’île principale de Polynésie française, Tahiti, et son « île sœur » de Moorea, a fait une arrivée remarquée dimanche au quai de la capitale Port-Vila.


Configuré pour 300 passagers lors de son service polynésien, ce ferry, construit en 1986 au Japon, devrait, à Vanuatu, être modifié et rebaptisé « Vanuatu Ferry » pour pouvoir transporter 400 passagers lors de sa mise en service (qui avait initialement été annoncée pour août 2013).
Ce navire de près de soixante mètres peut aussi transporter une soixantaine de véhicules et quelque 400 tonnes de fret.
La desserte devrait s’articuler autour de deux axes : Port-Vila/Tanna (en passant par les îles intermédiaires d’Erromango) et Port-Vila/Espiritu Santo (en passant par les îles d’Épi, Mallicolo, Ambae, Pentecôte et Ambrym).

   

Toujours en mode reconversion, c’est un autre ancien ferry sur la desserte inter-îles en Polynésie française qui est tout récemment entré en service à Fidji, sous le nom de « Lomaiviti Princess II ».
Ce vaisseau, le Pupaa Pae II, qui a accosté en juillet 2013 au wharf de Suva, en provenance de Tahiti, a depuis été affecté sur les lignes inter-îles entre la capitale et les îles Lau (Sud), de Kadavu (au Sud de Suva) et de Rotuma (extrême Ouest de l’archipel).
C’est la société Goundar Shipping, dirigée par George Goundar, qui s’est porté acquéreuse de ce navire d’une soixantaine de mètres, pour une somme annoncée d’environ un million de dollars fidjiens (410.000 euros).
Le nouvel armateur annonce une capacité de transport de 882 passagers, avec des cabines privatives, ainsi qu’une capacité de fret de l’ordre de 700 tonnes (y compris des véhicules) en cale.

Le Havannah : de Nouméa à Fidji
Fin février 2013, un autre ferry, le Havannah, quittait définitivement la Nouvelle-Calédonie où la Compagnie maritime des îles (CMI) Loyauté avait décidé de le mettre en vente.
Son arrivée à Fidji, où il devrait reprendre une desserte inter-îles, a depuis suscité la curiosité.
Auparavant, ce navire avait fait l’objet d’une saisie conservatoire sur décision du tribunal mixte de commerce de Nouméa, à la demande du syndicat Force Ouvrière, sur fond de blocage prolongé de la part du personnel de la CMI, qui demandait le paiement d’arriérés en salaires.  

                        

Activité récréative - Orlando Walt Disney World: Seven Dwarfs Mine Train !

    

Cette nouveauté est installée au parc Magic Kingdom et entrainera ses visiteurs dans une aventure familiale totalement inédite. Son ouverture est annoncée pour cette saison 2014 à Walt Disney World Resort et un peu plus tard à Shanghai Disneyland.



 

                               Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be 

David Gering quitte BSCA.

En 2008 David Gering est debauche par BSCA , jusqu'alors directeur commercial Bénélux de la low cost irlandaise Ryanair , aujourd'hui c'est ce même BSCA qui prend congé de celui que l'on surnomme " les grandes oreilles " de Ryanair à l'aéroport de Charleroi .

image.jpg

Coïncidences d'actualités , David Gering quitte Charleroi la semaine ou son ex employeur démarre ses opération à Zaventem ! Le voile sera vite levé sur les projets de l'ancien directeur de la communication de BSCA, mais la coïncidence est troublante et les interrogations nombreuses .

                        Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be

Ryanair: Vers les USA en Premium ou classe Affaires

Le patron de la compagnie aérienne low cost Ryanair est revenu à la charge à propo de futurs vols vers les Etats-Unis, promettant des billets d’avion à partir de 10 euros l’aller simple mais encore plus de sièges en classes Premium ou Affaires.

               

Cela fait plus d’un an qu’il parle de vols transatlantiques, mais Michael O’Leary a ajouté une petite nouveauté : tous les sièges ne seront pas au prix plancher, « il y aura un nombre très élevé de places Premium ou Affaires », a-t-il expliqué lors d’une conférence le 26 février 2014. Les passagers devront toutefois s’acquitter des habituels suppléments, même s’il se vante de pouvoir « faire de l’argent avec des billets à 99 centimes ».

Pour le reste, les projets semble avoir stagné depuis avril 2013 : le PDG de Ryanair parle toujours de cinq ans probables avant de pouvoir acheter suffisamment d’avions long-courriers pour se lancer dans les vols transatlantiques (les vols débuteraient six mois plus tard). La carte du réseau a un peu diminué : de « relier une quinzaine ou vingtaine d’aéroports européens aux 15 plus grosses villes des Etats-Unis » grâce à l’accord de ciel ouvert entre les deux rives de l’océan, il parle désormais de « 14 villes majeures d’Europe et de Grande Bretagne vers entre 12 et 14 destinations américaines ». Pour atteindre les économies d’échelle nécessaires, elle devrait disposer à terme d’une flotte de 30 à 50 appareils. Le principal obstacle reste évidemment l’obtention de créneaux de vols, y compris dans les « grands aéroports » où la low cost a finalement décidé de s’installer.

     

Rappelons que Ryanair créerait pour l’occasion une filiale distincte, à l’instar des AirAsia (précurseur en ce domaine avec AirAsia X), Norwegian Air Shuttle, Jetstar Airways (avec Jetstar Asia), Singapore Airlines (avec Scoot) et autres Cebu Pacific. La première et seule low cost transatlantique, la Britannique Laker Airways, avait fait faillite en 1982 après deux ans d’activité à bas coûts.

Article de Air journal Fr

                            Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be

CHINE - Pollution : Masques filtrants en rupture de stock

Les plus importants distributeurs chinois de masques respiratoires filtrants étaient mercredi en rupture de stock, le nord du pays suffoquant depuis une semaine sous une épaisse pollution atmosphérique.

 La densité de particules de 2,5 microns de diamètre, les plus nocives, a atteint mercredi matin à Pékin un seuil de 557 microgrammes par mètre cube, selon l'ambassade américaine. Dans la province environnante du Hebei, connue pour ses industries lourdes très polluantes, la ville de Xinji a enregistré une densité de particules PM 2,5 de 761 microgrammes, selon un relevé officiel. L'Organisation mondiale de la santé recommande un plafond maximum de 25 microgrammes pour une exposition de 24 heures.


             

La pollution atmosphérique est devenue l'un des principaux sujets de mécontentement des citoyens chinois, qui assistent à une explosion des cancers du poumon dans les zones urbaines. Le gouvernement assure s'attaquer aux causes majeures de la pollution que sont les véhicules, chauffages domestiques, centrales au charbon, usines et chantiers, mais il se heurte aux réticences des autorités locales qui craignent de freiner le développement.

Selon Greenpeace, 570 centrales à charbon sont programmées ou en construction en Chine.

La couche de pollution recouvrait vendredi dernier un sixième de la Chine, selon des chiffres du gouvernement. Un épais brouillard grisâtre sévit depuis une semaine dans la capitale, amenant la municipalité de Pékin à appeler les habitants à réduire l'usage de la voiture et à porter des masques, tout en ordonnant d'interrompre la production dans au moins 36 usines de la ville.

               

 

Selon les prévisions des autorités météorologiques chinoises, le smog ne devrait commencer à de se dissiper dans les régions concernées qu'à partir de jeudi, avec l'apparition de vents censés le balayer en partie. 

                 Retour à la page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be