12/02/2014

TUI T1: le groupe réduit ses pertes, objectifs confirmés

Le géant allemand du tourisme TUI a annoncé mercredi avoir réduit ses pertes au premier trimestre de son exercice décalé 2013/14 et a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'année.

 

Le groupe de Hanovre (nord), maison mère du voyagiste TUI Travel, a enregistré une perte trimestrielle (part du groupe) de 108,7 mio EUR (133,1 mio CHF), contre 138,6 mio EUR l'an passé, soit un recul de 21,6%.

 

Il a également réduit sa perte d'exploitation (Ebita) à 159,8 mio EUR (-9% sur un an), faisant nettement mieux qu'attendu par le consensus d'analystes compilé par l'agence Dow Jones Newswires, qui misait sur une perte de 172 mio EUR.

 

Sa perte opérationnelle ajustée, c'est-à-dire toilettée d'un certain nombre d'effets exceptionnels, s'est toutefois réduite de 0,6% seulement, s'affichant à 140,6 mio EUR.

 

Dans un communiqué, TUI met en avant les progrès réalisés dans la restructuration de ses activités en France et a précisé que la forte chute de la fréquentation de ses hôtels en Egypte a été compensée par une hausse de ses clients dans la région des Canaries.

 

Il a en revanche été pénalisé par des effets de changes négatifs, qui ont pesé sur son chiffre d'affaires. Au premier trimestre, celui-ci a baissé de 2,9% sur un an à 3,39 mrd EUR, ce qui est globalement conforme aux attentes du consensus de Dow Jones Newswires.

 

"Au premier trimestre, nous avons réalisé un bon départ pour cette nouvelle année fiscale. Je suis confiant quant au fait que nous allons atteindre nos objectifs économiques", a commenté Friedrich Joussen, patron du groupe, cité dans le communiqué.

 

TUI a confirmé viser une hausse du chiffre d'affaires comprise entre 2 et 4%, alimentée par l'augmentation du nombre de clients du voyagiste britannique TUI Travel, et un Ebita en hausse de 6 à 12%. Son Ebita ajusté devrait bondir de 16 à 23%, prévoit-il.

 

TUI Travel, coté distinctement à la Bourse de Londres, avait annoncé le 6 février avoir réduit sa perte au premier trimestre, notamment en France où il a lancé un plan de restructuration et parlé d'une performance "solide" en terme de réservations en janvier, période clé qui marque le début de son second trimestre.

 

"TUI a fait état d'un solide premier trimestre 2013/14, avec une baisse marginale des ventes liée à des effets de change (une livre britannique faible) et un Ebit globalement stable, légèrement meilleur qu'attendu", a souligné Jochen Rothenbacher, analyste chez Equinet, qui a décidé de maintenir sa recommandation à accumuler le titre qu'il pronostique à 14 EUR.

 

A 09H37 GMT, l'action TUI perdait toutefois 1,86% à 13,2 EUR, sur indice MDax qui prenait 0,64% à la même heure.

 

Mi-décembre, TUI avait annoncé avoir renoué avec les bénéfices lors de son exercice 2012/13 et fait savoir qu'il verserait un dividende à ses actionnaires au titre de cet exercice, une première depuis 2007.

 

afp/al

       Retour page d'accueil d' Actualités Voyages :  http://actualitesvoyages.skynetblogs.be/   

Les commentaires sont fermés.