03/02/2014

Tunisie - Thalasso : Un espoir de reprise ?

Le grand salon français de la thalassothérapie et du bien-être s’est déroulé dans un climat plus serein que ces dernières années, de bon augure pour la thalasso en Tunisie.

« Pour une fois, on ne nous fait aucun commentaire désagréable sur la situation politique ou l’insécurité »« D’anciens habitués qu’on ne voyait plus depuis trois ans reviennent nous voir et nous disent qu’ils ont envie de revenir » : d’un stand à l’autre, on a remarqué cette année un changement d’état d’esprit de la part du public sur le salon Thermalies, qui se déroulait à Paris du 23 au 26 janvier.

Malgré une affluence assez faible, plusieurs exposants qui proposaient des forfaits cures avaient déjà enregistré une dizaine de dossiers de confirmation – voire plus – sur les trois premiers jours. Même si on est loin du boom de la thalasso d’il y a quelques années – dans les allées du salon, on ne croise d’ailleurs plus guère qu’une clientèle senior à pouvoir d’achat élevé – ces exposants considéraient ces résultats comme satisfaisants. Les commentaires élogieux des médias français sur le succès de la transition tunisienne ont sans doute créé ce climat favorable sur un marché qui a cruellement manqué à la thalassothérapie tunisienne, avec un recul de 62% du nombre de curistes par rapport à 2010.

    tunthal2014 72dpi

Leïla Tekaïa, Directrice de l’ONTT à Paris (photo), compte sur les produits de niche comme le bien-être, le golf et le MICE pour relancer l’intérêt des tour-opérateurs français, qui ont réduit cette année leur production sur la Tunisie et se concentrent sur l’Espagne, le Portugal et la Grèce. Elle envisage pour ce faire d’améliorer la communication auprès des partenaires, et de monter des opérations ciblées par région et par thème impliquant des tour-opérateurs et des professionnels tunisiens.

leila tekaia

Nouveaux centres

Une reprise de la thalasso serait la bienvenue alors que deux nouveaux centres de grande dimension s’apprêtent à ouvrir leurs portes. Le centre de thalasso de l’hôtel Le Palace (Gammarth) devrait ouvrir en septembre prochain. Dirigé par Kaouthar Meddeb (ex-Hasdrubal et Karthago), ce centre de 5000 m2 comportera une partie séparée, composée de 13 unités, pour les soins VIP en toute intimité. Il sera équipé aussi de cabines spéciales pour personnes à mobilité réduite, et complété par un Spa indépendant de 1000 m2.

Par ailleurs, les travaux reprendront en février au Yadis Imperial, après leur interruption suite au décès du PDG du groupe Jallel Bouricha, pour une ouverture prévue en été. Son centre couvrira 6500 m2 sur trois niveaux. Entretemps, le Yadis Golf Djerba (club Veratour) rouvrira son centre de thalasso en avril, après une rénovation qui a permis de refaire le hammam et créer de nouvelles cabines VIP.

article et photos dans son intégralité de Le TourismeMagazine

                                       Retour page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be

Les commentaires sont fermés.