27/01/2014

USA: La TSA détruit les flûtes de Boujemaa Razgui.

‘‘C’est comme si ils ont déchiré une partie de mon corps’’. Ainsi a déclaré avec grande amertume, le musicien marocain Boujemaa Razgui, qui a été terrassé par un comportement inattendu, de la part des agents de la Transportation Security Administration (TSA), l‘agence américaine de sécurité dans les transports, créée après les événements du 11 septembre 2001 et dépendante du Département de la Sécurité intérieure des États-Unis.

image.jpg

En effet, l’artiste marocain, propriétaire d’un ensemble d’une valeur inestimable de Flûtes, était invité aux USA pour un concert à Boston. Il avait pris l’avion de Madrid à Boston avec escale à New York, ses flûtes, il les avait rangés dans un bagage spécial, qu’il devait récupérer à son arrivée, à l’aéroport de Boston.Combien fut son choc, raconte-il au site russe, Voice of Russia, lorsqu’il a découvert que le bagage de ses instruments a été ravagé ; dedans il a trouvé un bout de papier signé TSA, expliquant que ces morceaux de Bambou, sont interdis d’entrée aux USA et ont, en conséquence, été détruis.

image.jpg

‘‘Ils ont pris mes flûtes pour des plants de Bambou’’ s’est ulcéré Boujemaa Razgui, ajoutant qu’en plus, ‘‘ces flûtes ne sont même pas faites de Bambou, mais en roseaux, fabriqués de mes propres mains’’. Boujemaa Razgui qui devait donner concert au Distler Hall à Boston, le 25 janvier, se retrouve sans instruments ; un professeur américain de Boston, possédant une flûte s’est proposé de la lui prêter, le temps de sa performance.

                                               Retour page d'accueil du site : http://actualitesvoyages.skynetblogs.be

Les commentaires sont fermés.