20/01/2014

Le DOT met Qantas à l'amende !

Le DOT américain (Department of Transportation, équivalent au ministère des transports) a condamné la compagnie australienne Qantas à une amende de 90000 dollars pour avoir laissé ses passagers en attente en cabine pendant cinq heures.

image.jpg

Le 8 mars dernier, le QF 008 de Qantas était resté au sol à l’aéroport Fort Worth de Dallas. L’avion devait partir à 22h00 le 8 mars 2013. Après une série de problèmes mécaniques, Qantas a finalement annulé le vol à 3h05 dans la nuit du 8 au 9 mars. Pendant ces 5 heures, les passagers déjà embarqués en cabine n’ont pas été invités à descendre de l’avion, comme l’exige le règlement du DOT américain. Pendant tout ce temps, la porte de l’avion était ouverte et les passagers aurait pu sortir dehors s’ils le voulaient. Mais l’équipage de Qantas n’a tout simplement pas fait d’annonce dans ce sens, explique le DOT. Et pour justifier l’amende de 90000 dollars, le DOT rappelle son règlement : »les annonces indiquant que les passagers peuvent quitter l’avion doivent intervenir 30 minutes après l’ heure de départ prévue et toutes les 30 minutes par la suite. » « Les compagnies aériennes ne peuvent pas bloquer les passagers indéfiniment à bord d’un avion, que ce soit sur le tarmac ou à la porte , et les passagers ont le droit de savoir s’ils sont en mesure de quitter l’avion« , a déclaré le secrétaire américain au transport Anthony Foxx. « Au DOT , nous nous engageons à protéger les droits des consommateurs lorsqu’ils voyagent, et nous continuerons à prendre des mesures coercitives lorsque nos règles sont violées.«

Les commentaires sont fermés.