16/12/2013

Le gouvernement belge étudie des aides indirectes à Brussels Airlines

Le gouvernement belge va étudier une mesure d’aide financière indirecte de 20 millions d’euros aux compagnies aériennes belges, principalement pour Brussels Airlines.


        

 

Melchior Wathelet, secrétaire d’État à la mobilité belge a imaginé une astuce pour aider les compagnies aériennes du pays tout en contournant la réglementation stricte de l’union européenne en matière d’aides d’Etat : verser une dotation de l’Etat fédéral à Brussels Airport (l’aéroport de Zaventem), principal aéroport de Belgique et hub de Brussels Airlines, pour les frais de sécurité. En contrepartie, Brussels Airport ne facturerait pas ces frais aux compagnies aériennes.

La première compagnie aérienne bénéficiaire sera Brussels Airlines avec 15 millions d’euros d’économie pour une dotation globale de 20 millions d’euros, suivie de Thomas Cook ou Jetairfly.

Une autre batterie de mesures sera examinée comme la prise en charge des frais de formation du personnel par la Direction générale du transport aérien (DGTA) et une aide du bras financier de l’État fédéral (Société Fédérale de Participations et d’Investissement – SFPI) indique L’Echo et De Tijd.

Les commentaires sont fermés.