12/12/2013

IATA : près de 4 milliards de passagers en 2017

L’Association internationale du transport aérien (IATA) estime que le trafic aérien mondial devrait croître de 31% d’ici 2017 pour atteindre 3,91 milliards de voyageurs, principalement grâce à la croissance au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique.

                                



Dans son communiqué du 10 décembre 2013, l’IATA prévoit que le nombre de passagers progressera de 930 millions en cinq ans (292 millions sur les routes internationales, 638 millions sur les vols intérieurs), par rapport aux 2,98 milliards qui ont pris l’avion l’année dernière. La croissance annuelle moyenne sera de 5,4%, contre 4,3 entre 2007 et 2012 – une période marquée par la crise économique mondiale comme le souligne l’association basée à Genève et représentant quelques 240 compagnies aériennes.

Selon l’IATA, les économies émergentes du Moyen-Orient et de l’Asie Pacifique « connaîtront la croissance la plus forte à l’international du nombre de passagers avec des hausses annuelles moyennes respectives de 6,3% et de 5,7%, suivies de l’Afrique et de l’Amérique Latine avec des hausses annuelles de 5,3% et de 4,5% ». La majorité de cette croissance viendra des vols en ou vers la Chine, qui représentera à elle seule 24% des « nouveaux passagers », soit 227,4 millions de personnes (dont 185 millions empruntant un vol intérieur). Les Emirats Arabes Unis gagneront presqu’autant de passagers internationaux d’ici 2017 (+29,2 millions contre +32 en Chine).

Les Etats-Unis garderont quand même leur couronne de premier marché national au monde en 2017, estime l’IATA, atteignant 677,8 millions de passagers domestiques en 2017 (+70 millions par rapport à 2012), et devrait repasser devant l’Allemagne en termes de voyageurs internationaux. La Chine restera en deuxième position derrière les USA, avec 487,9 millions de passagers (+10,2% en moyenne annuelle), devant le Brésil avec 122,4 millions de passagers (+32 millions par rapport à 2012).

Au niveau des pays, les croissances les plus fortes d’ici 2017 en termes de passagers internationaux seront enregistrées par l’Ouzbékistan (10.3% en moyenne annuelle), devant le Kazakhstan (9.0%), la Russie (7.7%), la Turquie (7.6%), Oman (7.5%), la Chine (7.1%), le Vietnam (6.9%), l’Arabie Saoudite (6.9%), l’Azerbaïdjan (6.8%) et le Pakistan (6.7%). L’IATA souligne qu’aucune nation d’Afrique ou d’Amérique latine ne figure dans ce top ten. L’Europe de son côté devra se contenter d’une croissance annuelle de 3,9% en passagers internationaux, ce qui la laisse toutefois devant l’Amérique du nord (+3,4%).

Les commentaires sont fermés.