07/12/2013

Le Nightswapping ... Kekseksa ?

Actualites Voyages se penche sur une nouvelle tendance très actuelle du tourisme collaboratif.
Il est évident qu'en période de crise on voit une économie collaborative se développer et prendre petit a petit des parts de marchés en proposant une économie du partage équitable.
Tous partagent encore la même recette du succès : simplicité, proximité, convivialité, prix réduit et confiance ! Tour d’horizon des différentes tendances du voyage collaboratif illustrées avec les sites les plus emblématique par catégorie.





L'échange de maison, çà fait déjà 50 ans que ça existe et le système fonctionne plutôt bien. Mais quand on est simple locataire d'un 30m2 en banlieue parisienne, est-ce que l'on peut intéresser un éventuel touriste du bout du monde? Il semble que oui. Encore faut-il trouver la bonne personne, au bon moment et échanger un bien comparable. Un beau casse-tête! C'est ainsi que le français Serge Duriavig, déjà à l'origine de Smart Box, a eu l'idée d'inventer Cosmopolit Home, "plateforme collaborative d'échanges de nuits entre particuliers au niveau international".

Une forme de voyage basée sur l’échange de nuits. Vous gagnez des nuits en recevant des membres chez vous. Vous les utilisez ensuite pour séjourner gratuitement chez un membre du réseau. La nuit devient ainsi la monnaie virtuelle entre les différents voyageurs.C’est la nouvelle tendance qui émerge.

                                        

Du coup on ne troque plus directement son chez soi contre un autre mais des "nuits" qui peuvent s'additionner. Ainsi si l'on prête son T2 parisien pendant une semaine ("nuit de standing 4") on aura droit à quatre jours dans un loft New Yorkais ("nuit de standing 7"). Tout ceci grâce à un algorithme qui note de 1 à 7 la valeur d'un logement selon son niveau de confort, sa superficie, sa situation géographique...Et ça marche puisque plus de 6 000 logements sont déjà inscrits sur le site aussi bien à Paris, Lyon qu'à Saint-Pétersbourg, New York ou Sydney. S'il y a un problème de dernière minute les "City ambassadors", les intermédiaires dans les pays concernés, sont là pour vous épauler. Pour tester le système, la meilleure solution reste encore d'inscrire son appart à l'essai sur le site pour voir si "ça mord " !

Les commentaires sont fermés.