29/11/2013

Interdite d'accès aux USA parce qu'elle est dépressive

Une Canadienne s'est vue refuser l'entrée aux États-Unis après que les douaniers ont découvert des dossiers confidentiels renseignant une ancienne dépression.

Selon le Toronto Star qui rapporte l'information, Ellen Richardson, qui souffre de paraplégie, s'était rendue à New York afin d'embarquer pour une croisière de dix jours aux Caraïbes et qui lui avait coûté la somme de 6.000 euros. Mais les douaniers ont refusé de la faire entrer sur le territoire américain.

"J'ai été refoulée", explique-t-elle. "Ils m'ont dit que c'était parce que j'avais été hospitalisée pour dépression en 2012", ajoute-t-elle en expliquant avoir bel et bien été soignée pour une dépression et en se demandant comment la douane américaine a eu accès à ces dossiers strictement confidentiels.

Les douaniers lui ont alors expliqué que pour pouvoir rentrer aux Etats-Unis, elle devait être examinée par trois psyschiatres différents à Toronto et que ceux-ci devaient transmettre leurs évaluations à la Sécurité Intérieure qui prendrait ensuite une décision.


Mais elle n'en avait pas le temps et sa belle croisière lui est passée sous le nez. Ellen tente désormais de se faire rembourser de son voyage annulé bien malgré elle mais son assurance annulation ne couvre pas ce genre d'incident.

Ellen Richardson a souffert d'une dépression en 2012 suite à une rupture amoureuse. Selon son psychiatre, son état s'est aujourd'hui stabilisé et elle ne représente aucun danger.

Les commentaires sont fermés.