16/11/2013

Schipol Amsterdam: deux passagères interpellées avec 400 000 euros dans leur corps

Arrivées d’un vol en provenance de Madrid, deux passagères de nationalité équatorienne ont été arrêtées le week-end dernier à l’aéroport Schiphol d’Amsterdam avec 400 000 euros cachés dans leur corps, dont une partie dans leur intimité, a révélé hier la douane hollandaise.

Deux Equatoriennes ont été interpellées à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol pour avoir caché dans leur corps près de 400 000 euros (538 000$), a-t-on appris jeudi auprès de la gendarmerie néerlandaise.

«Je ne vais pas entrer dans les détails, mais vous pouvez vous imaginer sans problème dans quels orifices il est possible de cacher quelque chose», a indiqué à l'AFP un porte-parole de la gendarmerie de l'aéroport, Alfred Ellwanger.

Les deux femmes, 38 et 39 ans, ont été interpellées le week-end dernier à leur arrivée à Schiphol en provenance de Madrid. Lors d'un contrôle, les douanes ont trouvé 8 000 euros (10 000$) en billets de 500 dans leurs bagages à main.

«Une enquête plus approfondie a démontré que les femmes avaient enfoncé de l'argent dans leurs corps», a indiqué la gendarmerie dans un communiqué.

M. Ellwanger a précisé que les deux femmes avaient aussi avalé des billets, conditionnés en cylindres notamment dans des préservatifs et de la cellophane. Au total, elles avaient caché environ 400 000 euros (538 000$) dans leurs corps, en billets de 500 euros.

Selon des photos fournies par la police néerlandaise, les cylindres mesurent environ 4,5 centimètres de long, soit environ la largeur d'un billet de 500 plié en deux.

Selon le porte-parole, il a fallu plusieurs jours pour que tout l'argent sorte des corps des deux Equatoriennes.

«C'est le même principe que lorsque des gens avalent des petits sachets de drogue pour passer les douanes, sauf que ça n'arrive pas souvent que ce système soit utilisé pour de l'argent», a souligné M. Ellwanger.

Les deux femmes sont toujours en détention et font l'objet d'une enquête.

Un porte-parole de la police a indiqué que les douanes interrogent les passagers qui transportent plus de 5 000 euros (6 700$) en liquide sur la provenance de l'argent. En fonction du résultat de l'interrogatoire, une enquête ou une arrestation peut suivre.

Un interrogatoire peut également suivre si l'argent est stocké de manière suspecte.

 

Les commentaires sont fermés.