08/11/2013

Nouvelle manière d’embarquer ?


KLM teste actuellement un système d’embarquement avec des numéros.
La phase de l’embarquement des passagers reste la source de questions pour les compagnies aériennes. Comment embarquer les passagers aussi vite que possible et sans que cela tourne au chaos? Les tentatives de solutions sont nombreuses: Air Berlin expérimente pour sa part l’embarquement en quatre groupes (A à D) dans lesquels sont répartis les passagers.
C’est une version similaire, mais néanmoins affinée, que KLM teste actuellement. Chaque passager reçoit un numéro d’embarquement. Celui-ci s’affiche sur un écran à la gate dès que le passager peut accéder à l’appareil. Selon une information publiée par «Austrian Aviation Net», les passagers avec des sièges fenêtre embarquent en premier, du fond de l’appareil vers l’avant. Viennent ensuite les sièges médians, puis les sièges couloir.
Cette nouvelle méthode est d’abord testée sur trois vols (Amsterdam-Berlin, Amsterdam-Budapest et Amsterdam-Helsinki). Mais des problèmes ont déjà été identifiés avec les couples et les familles. Ceux-ci souhaitent en effet embarquer simultanément, démontant ainsi le système élaboré.

Les commentaires sont fermés.