06/11/2013

Explosion des coûts de construction du nouvel aéroport de Berlin – Brandebourg

L’explosion des coûts du futur aéroport de Berlin – Brandebourg se poursuit, pour désormais frôler les 5,7 milliards d’euros, soit plus de deux fois le budget initial – alors que la date d’ouverture totale n’est toujours pas connue.

                  

A en croire le quotidien allemand Bild du 1er novembre 2013, une nouvelle rallonge de 1,1 milliard d’euros a été demandé par FBB (Flughafen Berlin Brandenburg GmbH) afin de financer l’achèvement des travaux de l’aéroport Willy Brandt, commencés en 2006. La source de cet apport reste peu claire selon le journal, qui croit savoir que l’argent public pourrait être utilisé. Siemens avait signé la semaine dernière un contrat pour reconstruire et reprogrammer le système de ventilation incendie, le patron de l’aéroport Hartmut Mehdorn parlant alors « d’étape clé » sur la route de la réouverture. Il est vrai que le dernier report de la date d’ouverture (annoncé en janvier dernier) avait été justifié par les problèmes du système de protection incendie et en particulier « de l’approvisionnement en air frais et de la complexité de l’opération ». FBB avait déjà obtenu une rallonge de 1,2 milliard l’année dernière.

Chantier géant victime de dépassements de budget et de retards tout aussi colossaux, le nouvel aéroport de la capitale allemande devait initialement ouvrir ses portes en 2010, date repoussée au 3 juin 2012, puis au 17 mars 2013, puis au plus tôt en 2014, et au final à une date non précisée qui pourrait être 2015. Une ouverture partielle est cependant envisagée en mars prochain, Hartmut Mehdorn étant favorable à l’accueil de 10 avions par jour (il s’agirait de ceux des compagnies aériennes Germania et Condor).

Prévu pour remplacer les aéroports Tegel et Schönefeld qui saturent, Brandebourg – Willy Brandt aura une capacité initiale de 27 millions de passagers par an.

Les commentaires sont fermés.