04/11/2013

Crash en Bolivie : au moins huit morts à bord d'une vol de la compagnie compagnie aérienne Aerocon

Aerocon  Swearingen (Fairchild) Metroliner

Huit personnes ont trouvé la mort et dix autres ont été blessées dimanche quand un avion de la compagnie aérienne Aerocon s’est écrasé dans le nord de la Bolivie.

                              

Le Fairchild Swearingen Metroliner de la compagnie Aero Comercial Oriente Norte Ltda avait décollé le 3 novembre 2013 de l’aéroport de Trinidad dans le centre du pays avec 16 passagers et deux membres d’équipages, à destination de Riberalta non loin de la frontière avec le Brésil. Selon un porte-parole d’Aerocon, l’avion a eu un « problème technique » et s’est écrasé à l’atterrissage, sortant de la piste et s’embrasant. Des témoins ont parlé de pluie battante au moment de l’accident, et d’équipements de secours insuffisants pour venir à l’aide des personnes bloquées dans la carlingue.

                             

L’hôpital local a confirmé le bilan de huit morts et dix blessés, sept des corps étant trop endommagés pour être identifiés. Le pilote et le copilote figurent parmi les survivants, mais sont grièvements blessés. Le président bolivien Evo Morales a exprimé ses condoléances aux familles des victimes, mais aussi exigé une enquête avec des « sanctions sévères » pour Aerocon, qui aurait connu trois autres accidents depuis le début de l’année dernière.

En septembre 2011, un Metroliner d’Aerocon s’était écrasé peu avant son atterrissage à Trinidad, faisant huit morts – le neuvième passager étant retrouvé vivant trois jours plus tard. Minor Vidal Huerta, qui souffrait de sérieuses blessures à la tête et aux côtes, avait déclaré s’être extirpé de l’épave après être resté bloqué 15 heures, puis avoir marché à travers la jungle buvant sa propre urine et l’eau d’un lagon pour rester en vie.

Bolivian President Evo Morales has ordered an investigation into the incident

Les commentaires sont fermés.