31/10/2013

Lao Airlines : les boîtes noires récupérées

      

Les deux boîtes de l'avion de Lao Airlines qui s'est abîmé dans le Mékong au Laos, faisant 49 morts, ont été récupérées, ont indiqué jeudi 31 octobre les autorités laotiennes. L'ATR 72-600 de la compagnie publique laotienne, qui assurait un vol entre Vientiane, la capitale, et Pakse, dans le Sud, s'était écrasé le 16 octobre avec 49 personnes à bord, dont sept Français. Il avait été englouti par le Mékong. "Nous avons retrouvé les boîtes noires à 9 h 30", a déclaré Yakua Lopankao, directeur général de l'Aviation civile.

Le Mille Sabords - Salon nautique du bateau d'occasion - Le Crouesty

Plus de 800 bateaux d'occasion au Mille Sabords 

Le Mille Sabords; qui se déroule chaque année au port du Crouesty ( Morbihan ), a ouvert  ses portes ce jeudi. Le plus grand salon nautique de l'occasion en Europe devrait accueillir près de 70.000 visiteurs pendant ce week-end de la Toussaint.

Qu'ils datent de 2012 ou de 1971, mesurent 4 ou 20 mètres, coûtent moins de 5000 ou plus de 400.000 €, tous les modèles de bateaux d'occasion seront présents à la 29e édition du salon. Plus de 800 navires à voile et à moteur seront mis en vente.

Le salon présente pour la première fois des bateaux garantis par la marque « Occasion Plaisance », une marque créée conjointement par le Mille Sabords et la Chambre Régionale des Métiers et de l'Artisanat de Bretagne. L'idée étant que chaque professionnel licencié s'engage à réaliser un véritable check-up de chaque bateau mis en vente (32 points de vérification pour les unités à moteur, 82 pour les voiliers). Une sorte de contrôle technique du bateau d'occasion scellant un accord de confiance renforcé entre acheteur, vendeur, et professionnel.


De nombreuses animations
Sur le salon, un espace dédié à la formation professionnelle proposera des animations sur le thème de la construction navale, de la conduite de navire, de l'accastillage, de l'aménagement intérieur... De la même façon, des présentations des différentes techniques de pêche auront lieu sur l’espace "Mille Pêches". Sur le tout nouvel espace "Mille Façons de débuter", les navigateurs en herbe trouveront toutes les informations nécessaires à la découverte de la voile et de la navigation près de chez eux.

 

Plus d'informations sur : www.lemillesabords.com

Tunisie: Cellule de crise chez les agences de voyage tunisiennes et renforcements sécuritaires autour des hôtels

"Le tourisme tunisien vous dit merci les terroristes!", a lancé sous le choc une professionnelle du secteur hôtelier, parlant à l'AFP sous couvert d'anonymat.

                  

Renforcement des mesures sécuritaires

Par ailleurs, dans Tunis des renforts de sécurité ont été déployés autour des hôtels dans la crainte d'une nouvelle attaque, la rumeur allant bon train sur les réseaux sociaux sur des menaces présumées ou le signalement d'objets suspects à la police.

Secteur clé de l'économie tunisienne, le tourisme peine à se relever dans un contexte d'instabilité politique et de violences non revendiquées et prêtées à des groupes armés jihadistes par les autorités.

Des attentats visant des lieux touristiques, une première depuis 2002

L'attentat suicide de Sousse et l'attaque déjouée mercredi contre le mausolée du président Habib Bourguiba dans la ville proche de Monastir sont les premiers actes du genre à viser la côte-est touristique du pays depuis la révolution qui a chassé l'ancien régime de Zine El Abidine Ben Ali en janvier 2011.



La Tunisie avait été frappée auparavant par un attentat suicide revendiqué par Al-Qaïda contre la synagogue de Djerba (sud) dans lequel quatorze touristes allemands avaient été tués en avril 2002.

Halloween bio près de San Francisco

À moins d'une heure de San Francisco, la petite localité de Half Moon Bay est un peu le jardin des bons restos de la capitale du nord de la Californie. C'est aussi la capitale de la citrouille...

 

Chaque semaine, les chefs de San Francisco descendent dans l'un ou l'autre des marchés bios de la région de Half Moon Bay et en rapportent les produits qui leur permettent de créer cette cuisine fraîche et originale qui fait leur réputation.

                                  

Et comme l'automne est la plus belle saison dans cette région, l'Halloween occupe une place à part dans le calendrier annuel des célébrations. En fait, Half Moon Bay se présente comme la capitale mondiale de la citrouille, et une série d'activités populaires et culturelles se déroulent tous les week-ends d'octobre.

                                       

Des citrouilles en verre soufflé 

Le maître verrier le plus réputé de la localité, Doug Brown, se spécialise d'ailleurs dans la fabrication de petites citrouilles en verre soufflé - il peut même vous aider à en réaliser une! Une grande foire annuelle est également organisée chaque année sur le thème «art et citrouille».

Fidèle à l'esprit un peu bohème propre au nord de la Californie, le centre de Half Moon Bay n'a rien de prétentieux. On y trouve toutefois des restaurants et des cafés de qualité, des boutiques intéressantes et d'innombrables producteurs de fleurs et de végétaux.

La région est également réputée pour la plage de Maverick's Point, juste au nord de Half Moon Bay, qui attire chaque hiver les meilleurs spécialistes de «big waves». Les vagues y atteignent couramment 25 pi (8 m). Plusieurs surfeurs y ont perdu la vie, dont les célèbres Mark Foo et Sion Milosky. Seuls les plus braves (ou les plus fous) osent donc prendre part, en janvier, au Mavericks Invitational.

  

Pour l'hébergement, la région mise sur plusieurs petits hôtels et gîtes, mais aussi sur l'un des établissements de la chaîne Ritz-Carlton, qui accueille deux terrains de golf aménagés directement en bord de mer.

Et en octobre, son restaurant sert chaque samedi un menu inspiré de la citrouille!

Michel Marois
La Presse

Ryanair : les pilotes de RPG veulent négocier

Les dirigeants du Ryanair Pilot Group, qui affirme représenter la moitié des 3200 pilotes de la compagnie aérienne low cost Ryanair, ont réclamé de meilleurs conditions de travail et appelé à la négociation, tout en se gardant d’évoquer la question de la sécurité.

Pas de polémique lors de la première conférence de presse du RPG le 29 octobre 2013 à Bruxelles, mais un discours digne du syndicat qu’il veut devenir : l’association veut de meilleures conditions de travail, à commencer par un contrat de base commun à tous les pilotes et « respectant le droit du travail où ils exercent ». Le président par intérim du RPG Evert van Zwol explique qu’il s’agit de la « priorité numéro 1 » des pilotes rencontrés ces derniers mois sur l’ensemble des bases européennes de Ryanair, alors que la low cost pratique un contrat de droit irlandais (qui lui a valu des ennuis judiciaires, notamment à Marseille) et que 72% de ses employés travaillent à la prestation.

Le RPG cite également parmi ses revendications une amélioration du système de congés annuels, des transferts entre bases – et la réintégration de pilotes « disciplinés » pour avoir réclamé une représentation syndicale. Et le groupe répond au PDG Michael O’Leary qui aurait affirmé être prêt à discuter avec les représentants de 1601 des 3200 pilotes : « nous serons très heureux de fixer la date et le lieu pour entamer des discussions au nom de plus de la moitié des pilotes volant pour Ryanair ».

La seule mention aux problèmes de sécurité reprochés à Ryanair a été un bref « c’est du ressort des autorités publiques » – dont l’Irish Aviation Authority qui avait traité le documentaire de la chaine de télévision Channel 4 d’attaque dévoyée basée sur des informations fausses. John Goss, pilote de Ryanair licencié pour avoir participé au documentaire, était présent à la conférence de presse.

Ryanair a entamé des poursuites judiciaires contre le RPG il y a une dizaine de jours, rapportait le Irish Times du 22 octobre, mais n’a pas encore commenté les propos tenus hier. La low cost ne reconnait pas le groupe, arguant entre autres que les cinq membres du conseil incluent quatre pilotes de compagnies concurrentes – Aer Lingus, KLM, Air France et Southwest Airlines – « prouvant que le syndicat European Cockpit Association n’a pas assez de pilotes Ryanair pour même former un comité ». On rappellera que Ryanair avait essayé en août d’effacer toute trace de RPG sur les réseaux sociaux, afin de reprendre le « contrôle de toutes les pages Ryanair pour empêcher que des trolls se fassent passer pour Ryanair ». Les fermetures de la page Facebook de RPG ou de son compte Twitter n’ont duré que quelques jours, mais des actions devant la justice californienne seraient toujours en cours. A Dublin, la low cost a également poursuivi pour diffamation des pilotes ayant mis en ligne des commentaires sur la sécurité (dans le cas d’accords amiables, le montant des paiements a été versé à des organisations caritatives).

 

Aviation - Low cost : l’Asie tire le trafic mondial

Selon la dernière étude d’Amadeus Air Trafic, les capacités des compagnies low cost ont explosé de 28,7% en Asie suivi par le Moyen-Orient à +17,7%.La tendance est la plus soutenue dans les pays en plein boom économique comme l’Indonésie où l’accès au transport aérien d’une nouvelle classe moyenne profite d'abord aux compagnies à bas coûts.Ces dernières représentent désormais 51% de l’offre en sièges à Jakarta (contre 42% au premier semestre 2012), soit une hausse des capacités de 44% sur un an. Celle-ci est également de +30% à Bangkok, +17% à Singapour, +15% à Kuala Lumpur, la palme revenant à Tokyo avec +178%, les Japonais découvrant ces voyages low cost qui ne représentent encore que 5% de l’offre.



"Nous assistons à un boom naturel de la capacité low cost dans toute l’Asie où les connexions en trajet de point à point sont largement sous-desservies", estime Alexandre Jorre, low cost carriers specialist chez Amadeus.Une progression de seulement 0,8% en Europe

Amadeus révèle que le décalage est important entre les continents en croissance et ceux où le marché est mature (l'Amérique du Nord ne progresse "que" de 15% et l'Europe de 0,8%), voire de surcroît touché par la crise économique.Avec des capacités en baisse de 27% à Madrid, de 17% à Athènes et de 13% à Rome, les pays dont le PIB est en recul sont confrontés à une baisse des déplacements qui n’épargne pas les transporteurs low cost.

Au global, les réservations low cost enregistrées par Amadeus ont progressé de 25% au premier semestre 2013 comparé à l’an dernier. Le GDS fait donc mieux que le marché puisque la croissance mondiale des capacités en sièges des compagnies à bas coût aurait progressé de 6,8% sur la période.Londres reste la première ville en matière de capacités avec près de 15 millions de sièges mis sur le marché au premier semestre. Amadeus malheureusement ne donne aucun chiffre concernant le marché français, Paris ne figurant en outre pas dans le top 10 mondial.

S.J. De Tour Hebdo