29/10/2013

Elle voulait voir l'Alhambra, elle a vu Grand Anse Beach

A cause d'un léger problème avec sa prononciation, une femme britannique s'est retrouvée à plus de 6,000 kilomètres de sa destination souhaitée et, alors qu'elle voulait voir l'Alhambra à Grenade, elle s'est retrouvé dans un avion en route vers l'Ile de la Grenade, dans la mer des Caraïbes.



Lamenda Kingdon, une vieille dame britannique à qui l'on venait de diagnostiquer un cancer s'est résolu à réaliser un de ses rêves et à visiter le Palais de l'Alhambra. Malheureusement pour elle, a-t-elle mal prononcé le nom de la ville à son agent de voyage que celui-ci a compris qu'elle voulait se rendre sur l'Ile de la Grenade (Grenada, en anglais) alors qu'elle avait demandé la ville de Grenade (en anglais, Granada). Le billet fut fait avec cette erreur de quelques 6.000 kilomètres et madame Lamenda Kingdon s'est présenté le jour dit, à l'heure convenu, à l'embarquement, sans se douter qu'elle n'allait pas prendre la bonne direction sitôt l'appareil envolé. Ce n'est qu'une fois à bord, après plusieurs heures de vol, qu'elle a commencé à trouver le temps long et voulu parler de son voyage à sa voisine de siège. Après seulement quelques mots échangés, l'erreur a été rapidement mis au jour et l'équipage prévenu de la catastrophe qui venait de se révéler. 

La compagnie aérienne, dont le nom n'a pas été indiqué, a réagi le plus rapidement possible et à l'escale de Saint-Lucie, a remis Lamenda Kingdon dans l'avion l'a ramenant à Gatwick afin qu'elle puisse reprendre un autre vol, cette fois-ci dans la bonne direction. Lorsqu'on lui a demandé pourquoi elle ne s'était pas inquiétée au bout de deux heures de vol, elle a répondu qu'elle pensait que c'était là un effet du décalage horaire.

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2478016/Granny-se...

Les commentaires sont fermés.