23/10/2013

Transaero : 652 places dans les Airbus A380

La compagnie aérienne Transaero Airlines a précisé la configuration de ses futurs Airbus A380, qui accueilleront 652 passagers en trois classes.

Dans un entretien accordé au blog Today in the Sky du quotidien USA Today, la PDG de la compagnie russe Olga Pleshakova semble donner la version définitive de l’aménagement intérieur de ses quatre superjumbos, attendus en 2015 : 12 suites de Première « Imperial Class », 24 sièges-lits en classe Affaires et 616 places en classe Economie avec un espace entre rangées de 31 pouces (78, 7 centimètres). Soit un total de 652 passagers, de loin le plus élevé des A380 aujourd’hui en service, même si on reste éloigné des 840 sièges en une classe un temps annoncés par Air Austral (si les A380 sont finalement livrés à cette dernière, ils seraient plutôt configurés avec une Affaires et une Premium, déclarait son PDG fin juillet).

                      

La dirigeante de Transaero est également revenue sur les futures routes de l’A380, dont le premier exemplaire est attendu l’année prochaine : ce sera comme prévu les routes les plus populaires avec le trafic passager le plus élevé, « donc entre l’aéroport de Moscou et la Thaïlande, la République Dominicaine et Barcelone ». Mais l’A380, qui sera équipé de réacteurs GP7200 d’Engine Alliance, pourrait également être opéré entre la capitale et Vladivostok, des discussions ayant été entamées avec le gestionnaire de l’aéroport sur la côte Pacifique, à environ 6400 kilomètres de Moscou.

L’A380 le plus spacieux à ce jour reste celui de Korean Air avec seulement 407 sièges, tandis qu’Air France trône à l’autre bout de l’échelle avec 538 passagers (mais la version quatre classes n’en compte plus que 516, laissant la place du plus serré à Lufthansa avec 526 places).

        

Transaero Airlines attend également en 2015 les premières livraisons de ses quatre Boeing 747-8 Intercontinental, qui seront selon la PDG envoyés par exemple vers la Thaïlande en basse saison (A380 en haute saison) mais aussi vers les Etats-Unis, où la compagnie dessert New York, Los Angeles et Miami. Leur configuration n’a pas été précisée.

Les commentaires sont fermés.