21/10/2013

Ryanair honorée par la ville de Marseille

Alors que la compagnie low cost a été condamnée à une amende de 200 000 euros pour travail dissimulé sur sa base de Marseille entre 2007 et 2010 sur sa base de Marseille, Ryanair indique dans un communiqué qu’elle a été honorée par la ville de Marseille pour sa contribution au tourisme. A cette occasion, elle lance une vague de vols pas chers de et vers Marseille.

    

Ryanair, la compagnie à bas prix en Europe, a été reconnue le 18 octobre pour son importante contribution au tourisme en Provence. Son Deputy CEO et Chief Operating Officer, Michael Cawley, a reçu par la ville de Marseille la médaille de Citoyen d’Honneur 2013. Cette année, Ryanair transportera plus de 1,65 million de passagers de/vers Marseille qui permettront de maintenir 1650 emplois sur la région Marseille Provence, soulignant ainsi l’engagement de Ryanair pour le tourisme en Provence, souligne-t-elle dans son communiqué.

Afin de célébrer cet honneur, Ryanair met en vente des milliers de sièges valables sur l’ensemble de son réseau en Europe incluant les lignes entre Marseille MP2 et East-Midlands, Pisa et Zadar et avec des tarifs à partir de seulement 14,99€** pour voyager du lundi au jeudi de novembre à janvier. Ces tickets sont disponibles dès maintenant sur www.ryanair.com et sont à réserver avant ce lundi 21 octobre minuit.

Ryanair a été condamnée début octobre par le tribunal d’Aix-en-Provence à payer 200 000 euros d’amende, et près de 9 millions d’euros de dommages et intérêts à l’URSAFF, les caisses de retraite, Pôle Emploi ou des syndicats de personnel navigant pour travail dissimulé sur sa base de Marseille. Elle a fait appel. A l’annonce de son procès en 2011, Michael O’Leary très en colère, avait fermé sa base de Marseille et fermé nombre de liaisons–elle était alors le deuxième plus important transporteur derrière Air France- avant d’y revenir rapidement en force.

En 7 ans, Ryanair a transporté plus de 8,6 millions de passagers de et vers Marseille

Les commentaires sont fermés.