16/10/2013

Ambiance tendue à l'aéroport de Los Angeles après deux explosions

        

   

La sécurité de l'aéroport de Los Angeles est montée d'un cran mardi, après l'explosion de curieuses bombes les soirs de dimanche et de lundi. Un bagagiste a été arrêté.

Personne n’a été blessé lors des deux explosions. La première a eu lieu dimanche, dans des toilettes du terminal 2 (qui abrite notamment les vols internationaux d’Air France et d’Air Canada) réservées aux employés. La seconde bombe a explosé lundi à l’extérieur, près d’un avion, au terminal 3 – le plus grand du site, qui accueille entre autres les vols de Swiss. Sans faire de dégât.

Les bombes ont été confectionnées avec de la «glace sèche» («dry ice»), selon les autorités. Une technique facilement réalisable de façon artisanale, et dont les ingrédients se trouvent dans les magasins de bricolage. La «glace sèche» est en fait du dioxyde de carbone dans sa forme solide, qui gèle en dessous de -78 degrés Celsius, explique NBC News. Lorsque cette glace est chauffée à bloc, le dioxyde redevient instantanément gaz, sans passer par l’état liquide. Elle prend alors la forme d’une grande fumée blanche, comme on peut en voir par exemple dans certains effets spéciaux de films.

La direction de l’aéroport, la police et le FBI (Federal Bureau of Investigation) ont demandé à tous les employés de garder les yeux ouverts. «Nous ne pouvons pas être partout, donc nous comptons sur eux», a ajouté le sergent Ortiz.

(FranceUSAMedia.com)

Les commentaires sont fermés.