10/10/2013

Grève des contrôleurs : trafic perturbé comme prévu

Les prévisions de la DGAC, qui avait demandé aux compagnies aériennes de supprimer 30% des vols ce jeudi entre 6h00 et 14h00 pour cause de grève de contrôleurs aériens, semble se vérifier dans les aéroports de l’hexagone.



L’appel à la grève lancé ce 10 octobre 2013 par deux syndicats minoritaires, l’UNSA-ICNA et le SPAC-CFDT, pour protester contre le projet européen de ciel unique a les conséquences attendues, principalement dans le sud de la France. A l’aéroport de Paris – Orly, plus de 60 rotations sont annulées pendant toutes la journée, affectant les vols d’Air France, HOP!, Aigle Azur, Air Algérie, Iberia, Air Europa et des low cost easyJet ou Vueling. Même impact à Roissy sur les destinations du sud, principalement dans la matinée, tandis qu’à Beauvais Ryanair a supprimé 30 vols (ni Wizz Air ni Jetairfly ne sont a priori touchées).

En province, Lyon – St Exupéry affiche une liste de près de 80 annulations principalement par Air France et HOP!, mais aussi par easyJet, Iberia, Vueling, Lufthansa et British Airways. Une soixantaine de vols sont aussi supprimés à Marseille – Provence, AF, sa filiale et Ryanair étant les plus touchées, mais les aéroports de Nice – Côte d’Azur et Toulouse – Blagnac semblent relativement épargnés avec une vingtaine de rotations supprimées dans les deux cas au moment d’écrire ces lignes. On retiendra aussi dix rotations supprimées à Bordeaux – Mérignac, quatre vols annulés à Biarritz, ou deux à Montpellier.

Mais la grève des contrôleurs français va aussi entrainer de nombreux retards, y compris sur les liaisons ne concernant pas les aéroports hexagonaux. EasyJet précise ainsi que plus de 60% de ses vols traversent l’espace aérien français, et comme British Airways prévient ses passagers de possibles perturbations de dernière minute. Selon Eurocontrol, les cinq centres de contrôle français seront perturbés

Les commentaires sont fermés.