07/10/2013

Croisières : Les schémas d’évacuation n’ont pas évolué depuis le Titanic !

Sur 16 paquebots en construction ou commandés, 13 dépassent le seuil des 2.500 passagers. La tendance au gigantisme se confirme et inquiète.

On totalise aujourd’hui à travers les océans 500 navires de croisière (150 navires de croisière peuvent embarquer plus de 2.000 passagers).

L’Allure of the Seas est le plus grand paquebot au monde avec 8.000 passagers. Le 23 septembre 2013, les chantiers navals STX France de St-Nazaire vont démarrer la construction du paquebot "OASIS", avec la découpe de la première tôle. Une option sur un deuxième paquebot livré en 2018 a également été posée par le groupe spécialisé dans les croisières, ce qui permet d'assurer la poursuite des activités dans des chantiers navals qui n'avaient plus de commande Des problèmes pour les secours. Les bateaux sont de plus en plus grands et cela n’est pas sans incidences. “On ne maitrise plus les abandons” nous expliquait juste après le naufrage du Costa Concordia Laurent Galy, expert maritime à Nantes. Pour lui, “On fonctionne avec des schémas d’évacuation qui n’ont pas évolué depuis le Titanic”. Une course au gigantisme relevée aussi par Robin des bois.

       

En 2012, l’association de protection de l’environnement s’interrogeait dans un communiqué: “Les préfets et autorités maritimes, les sauveteurs en mer, des ONG dans les ports d’escale, des ministres et des élus élèvent la voix. En Allemagne le Ministre des Transports vient de poser la question majeure : “Où va mener cette mégalomanie ? Il y a des croisières avec 8.000 personnes à bord, des projets pour 10.000. Plus il y a de personnes à bord, plus grand est le danger. Chacun a en mémoire l’histoire de la Tour de Babel. On sait comment ça s’est terminé”. Un vrai "casse-tête" pour les sauveteurs “Les opérations de sauvetage de grande ampleur sont devenues de véritables défis […] Le travail n’est pas devenu plus difficile mais les bateaux impliqués sont plus grands, équipés de technologies toujours plus pointues et il y a une inquiétude croissante pour la protection de l’environnement”. Ce sont les experts qui le disent.

Les commentaires sont fermés.